Nanterre info - 472 : Avril 2022

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Groupe Les élus socialistes et progressistes

NI472-p28-col3-Vincent-Soulage.jpgVincent Soulage

Développer les mobilités douces et préparer la ville résiliente : le défi du Plan vélo

La crise sanitaire aura profondément et durablement modifié notre rapport au temps et à l’espace ainsi qu’aux autres. Alors que le gouvernement a récemment levé la plupart des restrictions liées à la Covid-19, les élus locaux que nous sommes doivent anticiper et préparer ce fameux monde d’après afin que celui-ci soit une réalité tangible et non pas un simple effet d’annonce. Une réalité d’autant plus nécessaire avec le contexte international que nous connaissons actuellement, et dont les conséquences restent incertaines, en particulier sur le plan énergétique.
À Nanterre, l’usage du vélo et des mobilités douces est un fait ancien ; un réseau de 68 km de pistes et bandes cyclables existait déjà en 2019 sur l’ensemble du territoire. La crise de la Covid-19 et le premier confinement ont marqué un tournant irréversible, symbolisé par l’apparition des fameuses « coronapistes ». C’est forte de ce constat et conformément à ses engagements de campagne que la majorité a voulu aller plus loin et proposer un ensemble de mesures dans le cadre d’un Plan vélo. Sa préparation a associé les associations d’usagers et les habitants – grâce à un questionnaire en ligne durant l’été 2021 auquel ont répondu 500 Nanterriennes et Nanterriens.
Ce plan vise à établir une culture vélo inclusive, qui favorise la mixité sociale dans notre ville tout en étant facteur de développement socioéconomique. Il veut engager Nanterre sur la voie de la transition écologique tout en faisant la promotion de son attractivité. Cette « culture vélo » veut toucher jusqu’aux publics les plus modestes et/ou les plus éloignés afin de favoriser l’usage de la bicyclette. Par exemple, une aide à l’achat ou d’un kit de conversion existe déjà ; sont en projet des cours d’apprentissage et de perfectionnement de la pratique du vélo…
À l’horizon 2030, notre commune entend :
• progresser dans le baromètre des villes cyclables françaises ;
• aménager plus de 60 % des rues ;
• atteindre une part de 8 % des déplacements à vélo.
Pour atteindre ces objectifs, il faut aussi se préoccuper des aménagements cyclables qui sont désormais intégrés dans les nombreux projets d’aménagement.
Nanterre a été précurseur en engageant dès 2017 la rédaction d’un schéma directeur pour rendre cohérent les différents équipements présents sur la ville. Rien n’est plus agaçant qu’une piste cyclable s’arrêtant au milieu de nulle part. Aujourd’hui, nous sommes rejoints par plusieurs collectivités (villes voisines, département, région…), et nous essayons d’œuvrer ensemble pour aller vers un réseau cyclable cohérent, sécurisé et donc efficace.
Autant de mesures pertinentes et innovantes qui feront du Plan vélo un outil de résilience au service de Nanterre et de nos concitoyens. Ce plan n’est d’ailleurs pas figé : il marque une intention politique forte dont la mise en œuvre devra évoluer dans le temps grâce aux échanges avec les habitants, les usagers, les associations… Rendez-vous est déjà pris pour le printemps 2024, à travers la tenue d’une seconde consultation en ligne.

Vincent Soulage

www.ps-nanterre.fr

Pour nous écrire : socialprogress@mairie-nanterre.fr

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même