Nanterre info - 460 : Mars 2021

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Groupe Nous sommes Nanterre

Adam-Oubuih_Barbara-Feaugas.jpg

Un vrai plan de relance pour Nanterre

Nanterre a aujourd’hui, plus que jamais, besoin de son propre plan de relance. La crise du Covid est peut-être l’opportunité de répondre aux difficultés qui ont trop longtemps été ignorées. Nanterre manque de médecins de ville, au moment où la santé devient un enjeu crucial et n’arrive pas à fournir des emplois à ses jeunes, bien que disposant de près de 100 000 emplois. Nanterre ne pourra être une ville véritablement mixte que si l’ensemble des Nanterriens bénéficient des voies et moyens de s’insérer sur le marché du travail. Le tournant du développement durable exige, lui aussi des investissements massifs. À l’heure où certains parlent de rigueur budgétaire, nous pensons que l’heure est au contraire à la relance par l’investissement public qui pourra, à son tour, relancer l’investissement privé.

Nanterre dispose d’un budget de fonctionnement par habitant très supérieur à la moyenne, environ 2 700 euros par habitant et par an, là où Neuilly-sur-Seine se situe à environ 1 400 euros, et de la capacité de lancer, dès aujourd’hui, les investissements de demain. Pourtant, la majorité municipale n’a pas voulu mobiliser un budget d’investissement à la hauteur, qui permettrait de financer des investissements pour attirer et soutenir l’activité économique, assurer la transition écologique et fournir de meilleurs services publics de proximité. Pourquoi ne pas prendre l’exemple du maire écologique de Lyon qui a présenté un plan de relance de plusieurs centaines de millions d’euros ?

Avec son plan de relance national,** l’État a su être à la hauteur des enjeux et son action bénéficie aux Nanterriens.** Dernier exemple en date : le ministre de l’Éducation nationale et la ministre chargée de la Ville ont accordé le label Cité éducative au quartier du parc afin de renforcer les moyens de réussite des jeunes de moins de 25 ans. Mais l’État ne doit pas agir seul.

Il n’y a pas de fatalité et aujourd’hui, plus qu’hier, un plan de relance de Nanterre peut faire changer les choses. Nous appellerons, lors du prochain conseil municipal, à un plan d’investissement massif de la ville, avec des investissements plus ambitieux que le projet de la majorité. Cette augmentation démontrerait, dans les faits, la priorité donnée à la reprise économique, à l’égalité des chances, au développement durable et aux services publics. C’est à portée de main : Nanterre en a les moyens et le vaut bien !

Adam Oubuih et Barbara Feaugas
N’hésitez pas à nous contacter : contact@noussommesnanterre.fr

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même