Nanterre info - 437 : Novembre 2018

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Groupe Europe écologie les verts et citoyens

SamiaetOdette.jpg

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

A

lors que la transition énergétique peine à se matérialiser et que les objec­tifs de réduction d’émission de gaz à effet de serre ne sont désespérément pas atteints, la prise de conscience éco­logiste et citoyenne issue de trois scru­tins organisés dernièrement en Alle­magne, en Belgique et au Luxembourg constitue un bol d’espoir.

Des victoires politiques encoura­geantes
Les écologistes belges, luxembourgeois et bavarois ont réalisé chacun de leur côté de très bons scores lors des élec­tions qui se sont déroulées dimanche 14 octobre ; ces avancées étant le fruit de démarches pragmatiques et d’es­prit d’ouverture.
Ces résultats peuvent aussi être la voie à la formalisation d’un authentique projet d’écologie politique à l’échelle européenne sous réserve que s’ins­taure une coopération effective et un échange d’idées vertueuses.

Renforcer les outils de lutte contre le réchauffement climatique
Au regard de l’écart croissant entre l’ambition d’une économie visant à terme la neutralité carbone et la tra­jectoire inverse qu’elle prend en ré­alité, il est impératif de décloisonner toutes les politiques œuvrant contre le réchauffement climatique, à commen­cer par la Programmation plurian­nuelle de l’énergie (PPE) et les recom­mandations issues des Plans climat élaborés au niveau local.

De plus, l’étroite association à ce proces­sus d’acteurs associatifs dotés d’une expertise terrain et bénéficiant d’une revalorisation de leur financement, constitue l’une des clés du succès de la mise en place de ces politiques. Elles doivent pouvoir rivaliser à armes égales avec des lobbys gavés par des multinationales réfractaires à toute logique de coconstruction citoyenne.

Vers un modèle d’économie circu­laire créateur d’emplois locaux
De manière concrète, c’est un nouveau modèle d’économie qui doit émerger, celui de l’économie circulaire inspiré d’expérimentations positives, imagi­natives et socialement responsables. Les champs d’action de cette nouvelle forme d’activité sont illimités :

écoconception des produits sur un mode collaboratif pour tenir compte de la responsabilité élargie des pro­ducteurs (REP) comptables de 80 % des déchets ;

relocalisation d’activités agricoles et industrielles (l’interdiction de sacs plastique à usage unique a permis de relancer une production antérieure­ment réalisée quasi-exclusivement en Chine) ;

déploiement de réseaux de distribu­tion alternatifs d’énergies propres.

En notre qualité d’élues locales, notre droit et notre devoir est de décryp­ter, d’encourager et d’influer sur les termes de ce nouveau modèle de vie en société dans un dialogue continu avec tous·tEs les Nanterrien·ne·s. Face à l’urgence, l’objectif n’est pas d’aller vite dans une embarcation en solitaire, mais d’unir nos forces pour aller plus loin.

Samia Kasmi et Odette Siméon-Puyfagès

Retrouvez-nous lors de notre permanence de la mairie le premier samedi de chaque mois, de 10h à 12h. Prise de rendez-vous par mail : elusecolos.nanterre@gmail.com

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même