Nanterre info - 417 : Janvier 2017

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Groupe Communistes et Initiative Citoyenne

Nanterre : un budget difficile

L

es politiques nationales, menées par les gouvernements successifs sous les présidences de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, ont mis à mal les finances de la plupart des collectivités territoriales et Nanterre n’échappe pas à cette situation.
Après la réforme de la taxe professionnelle, levier important des ressources financières pour les communes, la baisse des dotations asphyxie les communes et par conséquence notre ville.
Plusieurs fois, à l’occasion du débat d’orientation budgétaire, devant le conseil municipal, le groupe Communistes et Initiative Citoyenne (CIC), dénonçait cette mesure prise par le gouvernement de Manuel Valls.
Avec les services communaux, les élus ont recherché toutes les économies possibles tout en maintenant la qualité du service public communal.
Mais, aujourd’hui, nous nous trouvons face à une situation financière dégradée comme jamais la ville de Nanterre n’en a connue.
En 2016, la ville de Nanterre va terminer l’année sans autofinancement alors que toutes ces dernières années la ville dégageait plusieurs millions d’euros d’autofinancement, lui permettant d’emprunter pour ses investissements (écoles, centres de loisirs, voirie…). Depuis 2010, Nanterre a non seulement perdu près de 20 millions d’euros de ressources qui manquent pour le fonctionnement de ses services mais de plus, sa capacité d’investissement devient maintenant très limitée. Tout cela aura forcément des répercussions sur les projets futurs.
La droite, qui rêve de revenir au pouvoir, a un projet encore plus désastreux, avec sa volonté de réduire les dépenses de l’État de 100 milliards d’euros et d’affaiblir les services publics avec une baisse de 500 000 fonctionnaires.
C’est cette logique qu’il faut inverser ! La France, cinquième puissance économique du monde, devrait plutôt soutenir les dépenses publiques utiles, comme pour la santé, l’école, la justice, le logement, la culture, le sport, l’environnement, tout ce qui permet à une société de se développer au service des habitants. Il faut redonner les moyens financiers aux communes pour développer les services publics locaux nécessaires aux habitants.
En 2017, vous pourrez compter sur les élus du groupe CIC, sur le maire de Nanterre, Patrick Jarry, pour agir avec vous et continuer d’avoir le service public communal solidaire dont les Nanterriens ont besoin.
Tous les élus du groupe CIC se joignent à moi pour vous souhaiter, ainsi qu’à tous vos proches, une très bonne année 2017, pleine de réussite et de bonheur.

Ghislaine Quilin

Groupe Communistes et Initiative Citoyenne

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même