Nanterre info - 474 : Juin 2022

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI474-p24-sports-foot-ESN-en-grand-credit-Claire-Macel.jpg
NI474-p25-encadre-stars-credit-Claire-Macel.jpg
Avec Claude Makélélé, le 23 mai.

Ils rencontrent les stars du foot

Grâce à l’Omeps, 30 enfants de Nanterre ont pu assister aux Trophées UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) au Pavillon Gabriel à Paris, le 15 mai. Juste après le match de l’ESN, le groupe s’est rendu à cette cérémonie, où sont récompensés les meilleurs joueurs, gardiens et entraîneurs du championnat de France. Les petits Nanterriens, sur le tapis rouge, ont donc eu le privilège de faire une haie d’honneur à Kylian Mbappé (Paris-Saint-Germain), désigné comme le meilleur joueur de Ligue 1, mais aussi à Bruno Génésio (Stade rennais), meilleur entraîneur, ou encore à William Saliba (Olympique de Marseille), meilleur espoir. Hassane Mbengue, coprésident de l’Omeps, a également réussi à dégoter des places pour que des Nanterriens assistent à l’émission Canal football club et au match de gala de l’équipe France 98 à Issy-les-Moulineaux le 23 mai. « J’ai eu ces 60 places grâce à l’académie de Bernard Diomède », glisse Hassane Mbengue.

Retour En avant

Football

Ils montent !

L’équipe de football de l’ESN évoluera en Régional 1, la saison prochaine. Le dimanche 15 mai, le public était venu nombreux soutenir ses joueurs. Un beau moment de sport nanterrien.

Un match nul face à l’ES Parisienne suffisait, le dimanche 15 mai, pour garantir le titre de champion de Régional 2 et donc la montée en Régional 1. Près de 500 spectateurs, soit deux fois plus qu’à l’accoutumée, ont assisté à cette rencontre attendue. Menés 0-1 dès la première mi-temps à domicile, les joueurs de l’ESN ont couru après le score jusqu’à la quatre-vingt-cinquième minute.

Joie sur la pelouse

Après plusieurs tentatives devant le but adverse, les Nanterriens ont fini par égaliser grâce à un but d’Ousman Diaby, capitaine et joueur. Ce but de la délivrance a été chaleureusement célébré dans les tribunes bien garnies du stade Gabriel-Péri. Le public debout a longuement applaudi l’équipe nanterrienne visiblement soulagée de ne pas perdre ce match. Au coup de sifflet final, les enfants du club ont rejoint les héros du jour sur la pelouse. Les accolades et les sourires ont ému les joueurs qui ont eu droit à une belle ovation. Remis de ses émotions, un membre du staff nous confi e en se dirigeant vers les vestiaires que « ça a été dur. Les joueurs avaient fait le match dans leur tête avant de le jouer. » Ousman, toujours très lucide, reconnaît que « l’enjeu avait pris le pas sur le jeu », mais considère qu’ils ont fait « le boulot en arrachant ce match nul ». Et d’ajouter : « C’est beau, le football amateur offre de belles émotions, cette montée en Régional 1 est le fruit d’un long travail réalisé ces dernières années. »

La fierté du maillot

L’équipe de l’ESN, composée de joueurs formés au club, a réussi cette performance car elle est très soudée. « C’est notre force, confirme Ossama, l’auteur du centre sur le but égalisateur. Nous sommes très attachés à l’identité de Nanterre et à notre maillot. Chez nous, il n’y a pas de mercenaires. Nous sommes plus que des coéquipiers, nous sommes des amis. » En Régional 1 – un niveau jamais atteint par l’ESN ces trente dernières années –, les joueurs vont se frotter à des équipes réserves des clubs professionnels, comme le Red Star. « Nous n’allons pas chambouler l’équipe pour autant, prévient le capitaine. Nous disposons des joueurs capables de rivaliser avec les meilleurs de Régional 1. » Le pont solide entre les anciens expérimentés et les jeunes qui « attendaient dans le sas depuis longtemps » devrait encore une fois être la recette de l’ESN. « Nous aurons un petit budget en Régional 1, anticipent les dirigeants de l’ESN, mais nous pourrons tirer notre épingle du jeu et, pourquoi pas, jouer la montée en National 3 ces prochaines saisons. »

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même