Nanterre info - 434 : Juillet-août 2018

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

culture.jpg

Zoom sur

Une rentrée en trois temps

Radio Vinci Park (notre photo) : pièce pour une moto, un clavecin et un danseur de Théo Mercier, avec François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant. Les 12 et 13 septembre à 20h30, dans le parking de l’hôtel de ville.

Lancement de saison culturelle : ateliers artistiques, mini-concerts et à 20h30, spectacle acrobatique et poétique de Chloé Moglia, La Spire. Le 22 septembre à partir de 15h, au parc des Anciennes-Mairies.
Yoann Bourgeois fait sa… Rêvolution : après le Panthéon et la Philharmonie de Paris, cet acrobate très courtisé s’apprête à mettre la Maison de la musique sens dessus dessous. Le 26 octobre dès 19h et le 27 octobre dès 15h, à la Maison de la musique (8, rue des Anciennes-Mairies).

Retour En avant

Culture

S’allier et mieux partager

Entre les disciplines artistiques comme entre les publics, les barrières tendent à s’estomper, l’esprit d’ouverture prime, et à Nanterre, les saisons ne font plus qu’une.

Les habitudes des spectateurs nanterriens vont évoluer à la rentrée prochaine. La saison jeune public et celle de la Maison de la musique seront désormais rassemblées dans une seule et même programmation. « L’objectif est d’offrir une plus grande visibilité, davantage de simplicité et de cohérence au travers d’une programmation pluridisciplinaire dès la petite enfance », explique Nathalie Djaoui, responsable de la saison jeune public. Une seule plaquette sera donc éditée regroupant tous les spectacles vivants, concerts, films et ateliers, et s’adressant à tous, enfants, adolescents et adultes. « Cette offre commune correspond aux réalités artistiques et aux pratiques culturelles d’aujourd’hui, avec une ouverture à différentes formes : théâtre, marionnettes, cirque, performance, etc. », ajoute Dominique Laulanné, directeur artistique de la Maison de la musique. Ce décloisonnement entre les pratiques, mais également entre les catégories d’âge, inspire aussi les artistes. « Des personnalités comme la chorégraphe Robyn Orlin, l’artiste en résidence Fabrice Lambert ou la violoncelliste Noémi Boutin vont présenter cette année des spectacles jeune public. La Maison de la musique s’ouvre vraiment aux enfants et aux adolescents dans une démarche globale plus riche », se réjouit Nathalie Djaoui.
Autre évolution qui bénéficiera tout autant aux jeunes spectateurs, le nouveau dispositif d’éducation artistique et culturelle devrait toucher environ 250 classes élémentaires et maternelles, soit la moitié de l’ensemble des classes primaires de la ville. Chacune d’entre elles participera à une sortie pour découvrir un spectacle, un film ou une exposition. Sortie qui sera accompagnée d’une sensibilisation particulière visant à mieux appréhender l’œuvre. Afin de faciliter le choix des enseignants, un guide culturel leur sera remis à la rentrée regroupant l’ensemble des offres de sorties assorties des actions de sensibilisation. Animé par l’ensemble des acteurs culturels de la ville, ce nouveau dispositif devrait encore s’élargir l’année suivante pour intégrer les jeunes de l’enseignement secondaire et supérieur. Belle saison à tous !

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même