Nanterre info - 474 : Juin 2022

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI474-p15-image-5-lead-credit-Mathias-Glikmans.jpg Avant le grand jour, on répète...
Retour En avant

Parade(s) 2022

Ils y mettent leur grain de sel…

Faire participer les habitants à des spectacles du festival Parade(s) est dans l’ADN de la manifestation Nanterrienne. En mai, trois compagnies sont allées à la rencontre des Nanterriens pour créer avec eux et préparer des représentations à découvrir du 3 au 5 juin.

Dans le cadre des Préludes de Parade(s), qui se sont déroulés en mai, des dizaines de Nanterriens ont pu vivre une expérience artistique unique en collaborant avec des artistes programmés au festival des arts de la rue. Samedi 14 mai, la compagnie de danse de Michel Onomo a travaillé avec une trentaine d’habitants sur une chorégraphie coupé/décalé dans la salle de danse située au-dessus de la médiathèque Flora-Tristan. Cette danse participative, qui s’inscrit dans la pure tradition ivoirienne, ouvrira le bal du dimanche soir. Cet après-midi, Michel Onomo, dit Meech, a deux heures devant lui pour apprendre à un large public composé de danseurs et de néophytes à se « connecter avec l’africanité qui est en nous ». Le chorégraphe est heureux de constater la grande diversité des participants : « Parmi la trentaine de personnes venues cet après-midi, il y a des enfants, des ados, des parents et même des grands-parents. C’est génial de rassembler un public intergénérationnel et de toute origine, de tous horizons, autour d’un projet de danse africaine. » L’engouement est partagé parmi les danseurs amateurs. À l’image de Chelsea, une danseuse de l’association nanterrienne La Fine Équipe, qui est ravie de suivre les pas de Meech, monstre sacré de la danse hip-hop. Quant à Jeff et son fils Ulysse, ils avouent qu’ils n’ont pas l’habitude de prendre des cours de danse mais se régalent. « Finalement, les pas de danse sont accessibles, on s’amuse bien. » Valérie, l’une des quinquas du groupe, se réjouit de la belle énergie qui circule aujourd’hui. « Tout le monde a le sourire. C’est super que l’équipe de Parade(s) nous donne accès à de telles expériences. Cette année, je participe aussi au spectacle Les Chaises musicales des Noctambules. Nous suivons cinq ateliers, du 10 mai au 2 juin, dans le but de créer une chorégraphie dans l’espace public avec des chaises… »

Danse, cirque et théâtre radiophonique

La compagnie de théâtre mkcd intervient également à cinq reprises auprès des Nanterriens qui souhaitent prêter leur voix à une pièce de théâtre radiophonique. Le public de Parade(s) découvrira la création grâce à des casques mis à sa disposition. Le samedi 14 mai, six volontaires rencontraient deux comédiens de la troupe et l’auteur de la pièce Chats chiens louves. Texte en main, Brigitte, Anaëlle, Dany, Pauline… procèdent à une première lecture à voix haute de la pièce dans une salle de la médiathèque Pierre-et-Marie-Curie. « J’adore le festival Parade(s), c’est la première fois que je réponds à un appel à participation, nous dit Anaëlle. Je suis enchantée de mettre mon petit grain de sel dans ce festival et la formule du théâtre radiophonique me convient bien car elle ne m’expose pas trop. » Brigitte ajoute que ce type d’expérience artistique participative proposée par la ville peut véritablement agir comme révélateur. « Il y a quelques années, mon fils a participé à un projet de création avec Parade(s) qui lui a donné envie de devenir comédien. Il l’est devenu depuis ! »

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même