En direct

Retour

SOLIDARITÉ

Une belle action des jeunes Nanterriens

Par Catherine Portaluppi

prepa1.jpg

256 paniers gourmands, c’est le cadeau préparé par les jeunes de Nanterre pour des migrants et des familles vivant en foyer.

Aïssatou, 14 ans : « Parfois les gens pensent qu’on s’en fiche d’eux mais ce n’est pas vrai, on est là ! » Lina, 13 ans : « On se plaint beaucoup mais on a bien plus de choses qu’eux. Je me dis que si j’étais comme eux, j’aimerais que des gens m’aident » Samia, 11 ans : « J’espère que ça va leur donner du courage, c’est difficile de ne pas avoir de maison » Wissem, 13 ans et Soumeya, 12 ans : « C’est une bonne action, et en plus on est avec nos copines ! »
Ce mardi 22 décembre, l’ambiance est studieuse à l’espace jeunesse du Petit-Nanterre. On décore les sablés, faits maisons, on fait fondre le chocolat pour les truffes, on rédige des petits mots gentils sur les cartes. Il faut finaliser les paniers gourmands avant jeudi 24 décembre au matin. À l’intérieur, on trouve : un pot de confiture, un sachet de truffes au chocolat, un sachet de sablés, une carte avec un petit mot, des dessins, etc. Le tout préparé avec soin par les jeunes volontaires.

Un projet fédérateur
Cette action solidaire a été mise en place à la suite d’un projet commun « Moi, mon quartier, ma ville », qui fédère les espaces jeunesse du Petit-Nanterre, du Vieux-Pont et du Parc. Son objectif : mener des projets citoyens avec des jeunes et faire naître l’envie de s’engager. Vu l’étendue de l’action paniers gourmands, tous les espaces jeunesse ont mis la main à la pâte, ainsi que dix centres de loisirs et l’association Zy’va. Au total, 150 enfants et adolescents se sont mobilisés. Et les élus du CMJ (conseil municipal des jeunes) ont même débloqué un budget pour offrir, en plus, de beaux albums aux 37 enfants vivant dans la résidence sociale Coallia Cada du Mont-Valérien. L’initiative a aussi suscité un bel élan de générosité avec divers dons récoltés auprès de La cueillette de Gally, du Monoprix de Rueil-Malmaison, de la boulangerie O Blé d’Or de Bezons et du foodtruck Le Petit Sucré de Nanterre.

Mission accomplie !
Les 256 paniers réalisés par les jeunes ont été distribués le jeudi 24 décembre à autant de familles et migrants logés dans la résidence sociale Coallia Cada du Mont-Valérien. Le préau de l’école Jules-Ferry A a été décoré par les jeunes et, pour rendre le moment encore plus festif, des séances photos ont été organisées avec Olaf, le célèbre bonhomme de neige. « Peut-être qu’ils seront joyeux », espérait Alya, 11 ans, en décorant les sablés. « Peut-être que ça leur redonnera le sourire », songeait à ses côtés, Chaima, 11 ans.

Déjà des idées pour la suite
Au-delà de cette action, « nous voulons encourager l’engagement des jeunes, afin que chacun puisse trouver sa place et proposer une idée pour animer sa ville ou son quartier », explique Joyce Payeras, animatrice responsable du projet à l’espace jeunesse du Petit-Nanterre. Trois thèmes sont proposés : éco-citoyenneté, lien intergénérationnel et bien sûr, solidarité. L’an dernier déjà, nous dit Mabouthie, 12 ans : « On avait fait un repas avec des gens du Cash, une soirée Les bronzés font du ski, avec une raclette et un karaoké. C’était chouette, les gens étaient heureux. » Pour la suite, les idées fusent. Bidia, 15 ans, imagine déjà « une maraude auprès des sans-abris pour leur apporter des repas, des couvertures ». Wyssem, elle, voudrait préparer des soupes pour l’hiver. À Nanterre, la solidarité n’a pas fini de se transmettre.

Une belle action des jeunes Nanterriens Une belle action des jeunes Nanterriens Une belle action des jeunes Nanterriens Une belle action des jeunes Nanterriens Une belle action des jeunes Nanterriens Une belle action des jeunes Nanterriens Une belle action des jeunes Nanterriens Une belle action des jeunes Nanterriens Une belle action des jeunes Nanterriens Une belle action des jeunes Nanterriens