En direct

Retour

C’est voté

Un nouveau coup de pouce pour les cyclistes

Par Isabelle Fruchard

NI458-p6-velo1-credit-Claire-Macel.jpg

Pour accompagner la pratique du vélo en ville, de plus en plus attractive, le conseil municipal a adopté de nouvelles mesures d’aide visant un large public.

Plus sûr que les transports en commun en temps de crise sanitaire, plus écologique que la voiture, le vélo conquiert régulièrement de nouveaux adeptes. Afin d’encourager cette pratique, la ville accorde depuis mai 2015 une aide financière à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE). De son côté, en décembre 2019, Île-de-France mobilités a instauré le même type de subvention, venant compléter l’aide municipale mais créant plus de complexité et de lenteur dans les démarches. Par ailleurs, les vélos classiques ou mécaniques, moins onéreux et beaucoup plus utilisés, ne faisaient jusqu’à présent l’objet d’aucun coup de pouce particulier. Pour ces différentes raisons, les élus au conseil municipal ont adopté le 14 décembre un nouveau dispositif d’aide plus adapté, car complémentaire à ce qui existe déjà au niveau régional.

Deux nouvelles aides

Le dispositif 2021 proposera deux nouvelles aides, dont les montants varieront en fonction des revenus du foyer et du prix d’achat du deux-roues. La première : une aide à l’achat d’un vélo mécanique incluant un pack sécurité (cadenas, casque, etc.). Son montant peut atteindre 400 euros. La deuxième : une aide à l’achat d’un kit de conversion électrique permettant de transformer un vélo classique en VAE. Son montant peut atteindre 300 euros. En outre, les foyers dont le revenu fiscal est inférieur à 13 489 euros pourront continuer à bénéficier d’une aide de la ville pour l’achat d’un VAE, ce qui leur permettra de percevoir en plus le bonus écologique national du même montant. Avec un tel dispositif, Nanterre confirme son rôle de précurseur en matière de soutien à la pratique du vélo. Un signe qui ne trompe pas : les demandes d’aides ont explosé depuis décembre 2019, notamment parmi les habitants du quartier Plateau/Mont-Valérien. Entre les mois de janvier et septembre 2020, environ 250 familles ont bénéficié d’une aide moyenne de 285 euros.