En direct

Retour

Mémoire historique

Un musée sort de terre

Par Sophie Bocard

9-musee-credit-claire-macel.tif.jpg

Vingt mois seront nécessaires pour ériger le bâtiment qui réunira en un même lieu la bibliothèque, le centre d’archives et le musée de La Contemporaine.

La construction du nouveau bâtiment de La Contemporaine (ex-BDIC, Bibliothèque de documentation internationale contemporaine) vient de débuter au pied de la gare Nanterre-Université, à la jonction de la résidence Anatole-France et du secteur en cours de construction le long du boulevard des Provinces-Françaises. Implantée sur le campus depuis 1970 sous le sigle de BDIC, La Contemporaine a pour mission de collecter, de conserver et de faire connaître l’histoire des mondes contemporains des XXe et XXIe siècles. Ses collections rassemblent ainsi des documents de toute nature : affiches, imprimés, manuscrits (en langue originale de préférence) mais également objets, œuvres picturales, photographies et cartes postales. En tout, 4,5 millions de documents dont 130 000 sont consultables via une bibliothèque numérique, l’Argonnaute.

Enfin réunis
Au cours du siècle écoulé, l’institution a connu de nombreux déménagements : de l’appartement de Louise et Henri Leblanc, un couple d’industriels parisiens dont la collection est installée en 1924 au château de Vincennes sous le nom de Bibliothèque-musée de la Guerre (avant de devenir BDIC en 1934 et La Contemporaine en 2018), jusqu’à l’Hôtel des Invalides qui accueille, aujourd’hui encore, le musée et ses expositions. En 2021, date à laquelle le nouveau bâtiment devrait ouvrir ses portes à Nanterre, la bibliothèque, le centre d’archives et le musée se trouveront enfin réunis dans un même lieu. Conçu par l’architecte Bruno Gaudin sur 6 500 m², l’édifice s’organisera autour d’un hall d’entrée qui distribuera sur deux niveaux les différents espaces ouverts au public : la salle de lecture au rez-de-chaussée – visible depuis le parvis grâce à de grandes parois vitrées –, le musée et les ateliers de formation au deuxième étage. Grâce au programme Ville de demain auquel est associée Nanterre, le futur bâtiment de La Contemporaine bénéficiera en outre d’un financement consacré à l’amélioration de son efficacité énergétique.

Photo : En 2021, le nouveau bâtiment devrait ouvrir ses portes.
Crédit : Bruno Gaudin Architectes