En direct

Retour

ÉCONOMIE

Un montage financier inédit

Par Guillaume Gesret

NI464-p5-lead-credit-Claire-Macel.jpg

L’aménagement des nouveaux commerces à Nanterre Cœur Université est le fruit d’investissements innovants, de la part de la Banque des territoires et de la Banque européenne d’investissement (BEI).

À côté du cinéma CGR, les Nanterriens peuvent désormais retrouver plusieurs enseignes de restauration, des commerces de proximité tels que deux boulangeries artisanales, une cave à bière, une chocolaterie, un tabac, un opticien, des salles de sport et bien d’autres services… Ce pôle commercial d’une surface totale de 15 600 m2 est en passe d’être entièrement livré. Pour la première fois, la Banque des territoires, l’un des cinq métiers de la Caisse des dépôts, et la Banque européenne d’investissement, institution financière de l’Union européenne, ont réalisé un financement à parité. Cet investissement de 15,7 millions d’euros s’ajoute aux financements du promoteur Bouygues immobilier et aux prêts bancaires complémentaires de la Banque Palatine, du Crédit coopératif et de la Caisse d’épargne. En tout, le programme commercial de l’opération d’aménagement urbain à côté de la gare Nanterre-Université s’élève à 60 millions d’euros.
Marianne Louradour, directrice régionale Île-de-France de la Banque des territoires, se félicite de ce premier investissement « qui fait la démonstration de l’agilité du partenariat entre la BEI et la Banque des territoires au service de la réalisation de territoires plus attractifs ». Pour Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI, « ce nouveau partenariat entre la BEI et la banque des territoires bénéficie à un quartier en pleine transformation et s’inscrit pleinement dans la dynamique de ville durable soucieuse d’améliorer la qualité de vie de ses habitants ». Pour rappel, cette opération commerciale répond à la création des 500 nouveaux logements et des 27 000 m2 de bureaux dans ce nouveau secteur.