Nanterre info - 461 : Avril 2021

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Groupe Aimer Nanterre

Alexandre Guillemaud, Samia Boussissi-Poullard et Éric DroucheAlexandre Guillemaud, Samia Boussissi-Poullard et Éric Drouche

« Et vous, que feriez-vous pour les Nanterriens avec 1 million d’euros par jour ? »

Chères Nanterriennes, chers Nanterriens,Lors du dernier conseil municipal, le maire nous a présenté un budget se voulant, selon lui, « ambitieux » et « inédit », marqué ainsi par de nom­breux investissements. Néanmoins, ne vous y trompez pas, il n’en a jamais été ainsi et il n’en sera rien cette année non plus.

La ville de Nanterre dispose d’un budget quotidien d’environ 1 mil­lion d’euros mais, les résultats ne sont pas à la hauteur d’un tel budget. À titre de comparaison, la part des dé­penses d’équipement dépasse diffici­lement les 10 % quand la moyenne des communes du département (https ://www.fiscalite-locale.com/plug.php ?e=observatoire&m=col­lectivite&siren=219200508) se situe bien au-dessus des 20 %. Quant à l’encours de la dette par habitant, il est également nettement supérieur à la moyenne des villes ayant une population comparable à la ville de Nanterre (http://www.journaldunet.com/business/budget-ville/nanterre/ville-92050). Les voyants sont clairement au rouge et il est de notre devoir, en tant qu’élus des Nanterriens et Nan­terriennes, d’alerter sur les consé­quences de telles orientations pour les générations futures, sur lesquelles pèsera la dette, sans que les dépenses effectuées ne se traduisent par une plus-value pour les habitants.

Bien avant l’heure du bilan, mal­heureusement, il est aisé de se rendre compte, qu’aujourd’hui, les actions municipales de solidarité ne s’adressent pas à l’ensemble des Nanterriens et Nanterriennes. Notre ville est plongée dans un ma­rasme d’inégalités qui ne fait que s’accentuer et les jeunes constituent les grands perdants et oubliés de la politique budgétaire de la majorité municipale.

À l’heure de voter le budget primi­tif 2021 de la ville de Nanterre et de décider des priorités, nous faisons le choix de nous interroger sur une optimisation des deniers pu­blics. Nous partageons le besoin important de solidarité pour les habitants et le soutien d’un service public fort, au service de l’ensemble de la population nanterrienne, mais, nous appelons également à une meil­leure rationalisation et à des choix municipaux plus pertinents pour un avenir plus serein pour, notamment, les enfants de Nanterre.

La ville de Nanterre se doit d’of­frir la meilleure qualité de vie à ses habitants grâce à son budget quotidien d’1 million d’euros !

Nous restons à votre entière disposi­tion et serons ravis d’échanger avec vous pour le bien de Nanterre.

Alexandre Guillemaud, Samia Boussissi-Poullard et Éric Drouche
Contactez-nous : Aimer Nanterre, B.P. 316, 92003 Nanterre Cedex
contact@aimer-nanterre.fr

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même