Nanterre info - 458 : Janvier 2021

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Groupe Nous sommes Nanterre

Adam-Oubuih_Barbara-Feaugas.jpg

Belle et heureuse année 2021, l’année de la reprise !

Pour cette première tribune de l’année, nous vous souhaitons une belle et heureuse année 2021, ainsi qu’à vos proches.

Si les fêtes de fin d’année ont été par­ticulières en raison de l’épidémie et que la crise se fera encore ressentir pour tous, 2021 sera l’année de la reprise à Nanterre, comme dans le reste du pays. La vaccination, généra­lisée à partir de mars, commence dès janvier pour les publics prioritaires. Les effets de la relance économique vont se faire sentir : mécanismes de chômage partiel, soutien à la numé­risation des commerces, reports des loyers, reprise des investissements...

À côté des 470 milliards d’euros in­vestis par l’État en France pour la re­prise et les mesures d’urgence, nous continuerons à lutter pour augmen­ter le budget d’investissement de la ville, qui reste, à nos yeux, insuf­fisant. La majorité municipale a ainsi réduit le budget d’investissement de Nanterre de plus de 6 millions d’eu­ros en 2020. Le plan de relance natio­nal, même s’il pourrait être encore plus ambitieux, vise en priorité à sus­citer de nouvelles opportunités pour la jeunesse et pour celles et ceux qui veulent se reconvertir ou acquérir de nouvelles compétences. Il doit permettre à la France de confirmer sa robustesse et son attractivité économique et de rester en pointe en matière de développement du­rable et de solidarité.

C’est cette ambition que nous sou­haitons pousser dans notre ville en 2021, et pour les années suivantes. À Nanterre, le démarrage des travaux de rénovation des tours Nuages, la poursuite de la construction d’habitats mixtes, la constitution d’un conseil citoyen pour l’écologie, la mise en place progressive d’une po­lice municipale de proximité, le déve­loppement à venir du nouveau RER vélo sont autant de bonnes nouvelles.
Mais notre ville doit mobiliser les moyens de la relance de l’État, en priorité pour faciliter l’insertion et l’activité. Cela permettrait de créer une vraie mixité dans tous les quar­tiers en renforçant, pour tous, l’ac­cès à l’éducation et à la formation, d’attirer de nouveaux médecins, et de lutter contre la concentration des ménages les plus en difficulté dans les mêmes espaces. En somme, il convient de proposer à tous les Nan­terriens un schéma de rupture pour enfin vous offrir un cadre de vie de qualité et apaisé.

Nous souhaitons pour Nanterre une belle et heureuse année 2021 !

Adam Oubuih et Barbara Feaugas
N’hésitez pas à nous contacter : contact@noussommesnanterre.fr

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même