Nanterre info - 455 : Octobre 2020

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Groupe Nous sommes Nanterre

adam-oubouih.jpg

De la parole aux actes

Chers Nanterriens,

La rentrée reste marquée par la réponse à apporter à l’épidémie de coronavirus. À Nanterre, l’école Romain-Rolland et l’école Pablo-Picasso ont dû fermer leurs portes temporairement avant de rouvrir.

La réponse apportée par la ville de Nanterre a permis un retour rapide à l’école et nous partageons la conviction qu’un retour à l’école rapide était nécessaire pour limiter le creusement des inégalités entre les élèves, entre les familles. L’État et le Gouvernement ont permis et accompagné cette réouverture en mettant en place les protocoles sanitaires, en lançant une campagne de dépistage massif et en sélectionnant Nanterre comme l’une des 32 communes bénéficiant de bons de prescription de l’agence régionale de santé (ARS).

La majorité municipale, qui s’approprie les initiatives permises par l’État et se réduit à demander toujours plus de moyens à l’État et au conseil départemental, n’a toutefois pas su être à la hauteur des enjeux. Il est maintenant temps d’agir pour accompagner les Nanterriens.

Nous avons, dès le premier conseil municipal, apporté plusieurs propositions sur trois axes : 1. accompagner les Nanterriens face à la crise économique et sociale qui s’annonce. 2. concilier reprise économique et préservation de l’environnement. 3. rétablir un vrai lien de confiance, notamment par une police de proximité, vecteur d’une vraie égalité entre les Nanterriens de tous les quartiers.

Sur le premier axe, nous avons proposé de renforcer les achats de la ville auprès des entreprises de Nanterre et d’augmenter le budget lié à la formation professionnelle. Sur le deuxième, nous appelons à augmenter le budget à destination d’investissements verts (notamment vers la réhabilitation thermique des bâtiments), à passer au 100 % bio dans les cantines et à mettre en place une charte d’achat excluant le glyphosate. Sur le troisième, nous avons appelé à la constitution d’une police municipale de proximité, proche des habitants et permettant d’assurer, à tous, le respect des gestes barrières, le respect de la vie privée.

Dans une posture constructive, et dans le refus de polémique politicienne artificielle, je suis convaincu que notre ville a tous les moyens pour réaliser ce projet ambitieux. Nous proposons au maire de travailler ensemble à la réalisation de ce projet, que nous jugeons aujourd’hui nécessaire.

Chers Nanterriens, dès le conseil municipal de rentrée, le 5 octobre, nous continuerons de porter ce programme et de poursuivre ces prochaines années au-delà de toute querelle partisane.

Bel automne à tous,

Adam Oubuih

N’hésitez pas à nous contacter : adam.oubuih@mairie-nanterre.fr

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même