Nanterre info - 450 : Janvier 2020

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Groupe France Insoumise et Citoyens

p28-29-maguyrossana.jpg

Pourquoi nous exigeons le retrait du projet de réforme des retraites

Le 5 décembre dernier, près de 1,5 mil­lion de manifestants défilaient dans toute la France pour exiger le retrait du projet de loi sur les retraites. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le bras de fer se poursuit avec le gouvernement. Les manifestants et les grévistes, soute­nus par une majorité de Français, sont toujours mobilisés. Les annonces faites par le Premier ministre le 11 décembre dernier l’ont confirmé : cette loi entraî­nera une baisse des pensions pour tous. Quant au système de retraite par points, il est une remise en cause du système solidaire et intergénérationnel actuel au profit des assurances privées et au dé­triment des futurs retraités qui sont tout simplement sacrifiés.

Le gouvernement prétend qu’il n’y a pas d’alternative. C’EST FAUX ! Il existe des fonds de réserve accumulés par plusieurs caisses de retraite qui repré­sentent au total 150 milliards d’euros : aucun des gouvernements précédents n’a eu à gérer une telle manne finan­cière. Il existe aussi des solutions qui permettent de préserver le régime par répartition que sont l’application de la loi sur l’égalité des salaires homme/femme (18 % de différence en moyenne), ce qui augmenterait le volume des cotisations ou l’augmentation des salaires (c’est 2,5 milliards de cotisations en plus chaque fois qu’on augmente les salaires de 1 %).

Votée en catimini l’été dernier, la loi dite de « modernisation de la fonc­tion publique » est aussi une véritable régression sociale, qui casse le statut de la fonction publique, et généralise l’em­bauche des contractuels.

La contractualisation des agents pu­blics favorise le clientélisme et marque la fin d’une fonction publique garante des droits de tous et au bénéfice de l’intérêt général.

À Nanterre, il faut redonner des moyens aux services publics locaux de la ville gérés par des fonctionnaires bien ré­munérés et bien formés. Il faut plus de transparence dans l’application des cri­tères conduisant aux promotions, nomi­nations sur les fonctions, et sur les attri­butions du régime indemnitaire.

Le groupe France Insoumise et Citoyens réaffirme son opposition à toute priva­tisation des services publics locaux, soit sous la forme de délégation de services publics, soit par le transfert de missions à des associations ou à des entreprises.

L’occasion nous permet de formuler le souhait que pour l’ensemble des Nanter­riennes et des Nanterriens, cette ANNÉE 2020 SOIT COMBATIVE ET PLEINE DE SUCCÈS.

Rossana Morain, Maguy EdorhNous
contacter :nanterreinsoumise@gmail.com

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même