Nanterre info - 445 : Juillet-août 2019

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Groupe Europe Écologie Les Verts

NI434-groupe-EELV.jpg

Le temps de l’alerte est derrière nous…

Les listes écologistes, dont celle menée par Yannick Jadot aux élections Européennes, ont obtenu un succès historique sur le plan national et ont été largement plébiscitées à Nanterre, avec 20,13 % des suffrages exprimés. Jamais autant de Nanterriens n'avaient voté pour des listes écologistes dans un contexte de participation en hausse, notamment des jeunes.

Nous souhaitons remercier tous les électeurs qui se sont déplacés et avec lesquels nous avons eu le plaisir d’échanger dans tous les quartiers de Nanterre au cours de cette passionnante et instructive campagne.

Ce résultat n’avait été prévu par aucun institut de sondage et il nous semble pertinent d’en tirer quelques enseignements pour l’avenir.

Historiquement, tant au plan local qu’au niveau national, l’écologie politique a joué un rôle de lanceur d’alerte et d’aiguillon. A Nanterre, depuis la création de notre groupe par Christian Demercastel dans les années 80, nous n’avons eu de cesse d’alerter notamment sur les conséquences de l’artificialisation des sols et la nécessité d’encadrement du développement urbain, sur l’impact de la présence de perturbateurs endocriniens ou de l’utilisation des pesticides sur la santé et de manière générale sur les risques climatiques liées à l’émission de gaz à effet de serre générés par l’ensemble des activités humaines, à commencer par celles des municipalités.

En dehors de la majorité municipale puis en son sein, nous avons favorisé une prise de conscience et contribué à la mise en place de mesures positives, tel qu’un Plan Climat Air Energie (PCAET), un nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU) protecteur de la nature en ville, la mise en place de pistes cyclables, d'une part de bio dans les cantines, du zéro phyto dans les espaces verts et plus récemment nous avons rappelé l’exigence d’élimination de tout plastique dans nos cantines.

Aujourd’hui, le temps de l’alerte est derrière nous. Le modèle néolibéral productiviste nous a mené dans une impasse et la pseudo-alternative populiste nous renvoie aux pires heures de notre histoire.

Il nous faut assumer d’être une potentielle majorité culturelle et expérimenter toutes les propositions répondant à l’exigence de sobriété, en nous inspirant des retours d’expérience des autres villes françaises et européennes. Plus que jamais, nous gagnons à travailler en réseau, à mener des audits comparatifs et à partager nos expériences.

C’est dans cette démarche de partage d’expérience que s’inscrit le collectif Zéro Waste Nanterre & Co, auquel certains d'entre nous participent, et que vous avez pu rencontrer lors d’Écozone. Ce collectif, ouvert à tous, incarne une écologie concrète, associant petits pas et défi – celui de la réduction des déchets – dans un esprit de bienveillance, de saine introspection et de dépassement de soi. Cette approche gagne à être reprise dans le traitement des problématiques liées à nos modes de déplacement ou à notre consommation d’énergie.

Parce qu’il n’y a pas d’écologie sans écologiste !

Alexis Martin, Dominique Debras, Julien Sage

eelv.nanterre@gmail.com

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même