Nanterre info - 427 : décembre 2017

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Groupe Communistes et Initiative Citoyenne

carolinebardot_427.jpg

Accueillir les demandeurs d’asile dans la dignité

D

epuis des années maintenant, les conflits armés et les situations économiques et climatiques de nombreux pays poussent des millions de gens à quitter leurs pays.
Les plus récents conflits au Proche-Orient et le drame qu’est le passage de la Méditerranée ont mis en lumière la situation de tous ceux et celles qui fuient les guerres, la famine et autres barbaries, laissant tout derrière eux.
La France est historiquement une terre d’accueil et s’est enrichie économiquement et culturellement des vagues successives d’immigrations. Avec la Révolution française, devenir citoyen français ce n’était pas devenir « naturel » mais être inclus de fait dans le peuple souverain français qui se définissait lui-même comme tel. Était alors citoyen celui qui voulait vivre sous les lois élaborées par l'Assemblée nationale constituante et qui adhérait aux principes qui doivent régir ces lois, la Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen.
En plus des risques encourus, au péril de leur vie, les migrants se heurtent à des barrières politiques, policières, administratives, de plus en plus nombreuses dressées par les États européens y compris la France.
Dans bien des cas, les mesures prises ne respectent ni les accords internationaux, ni la Convention de Genève dans son intégralité, ni les traités européens. Au surplus, de trop nombreux gouvernements et politiciens alimentent le discours xénophobe de la droite et de l’extrême-droite dégradant et déshumanisant visant les migrant-e-s. Non seulement les droits humains les plus élémentaires des migrants ne sont pas respectés, mais au surplus des associations ou militants sont condamnés parce qu’ils apportent secours aux migrants.
Plus proche de nous, dans notre ville-préfecture, nous ne pouvons pas accepter de voir des gens, quelle que soit leur situation, faire la queue des heures entières, voire la nuit entière pour obtenir un rendez-vous à la préfecture comme cela est toujours le cas. Nous ne pouvons plus accepter que, contrairement aux engagements pris par l’État, seule une structure localisée à Nanterre accueille, pour l’ensemble des Hauts-de-Seine, les demandeurs d’asile.
L’accueil de ces personnes doit être digne pour tous, humain, avec l’objectif de trouver des solutions pour leur permettre, si elles le souhaitent, de rester sur le territoire européen ou français. Ainsi, nous poursuivrons cet enrichissement culturel pour notre Nation, loin des replis identitaires, réactionnaires, xénophobes si dangereux pour la cohésion nationale et la paix en général. C’est ainsi que la solidarité, la liberté, l’égalité et la fraternité prendront tous leur sens.
Plus largement, il est essentiel de s’attaquer aux causes, c’est-à-dire aux guerres et barbaries, aux famines qui touchent ces pays mais également de réaffirmer la lutte contre le réchauffement climatique. La France et l’Europe doivent développer des actes de diplomatie pour trouver des solutions pacifiques aux conflits et arrêter de suivre les va-t-en-guerre modèle « Trump ».

Caroline Bardot

Groupe Communistes et Initiative Citoyenne

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même