Nanterre info - 455 : Octobre 2020

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI455-p25-lead-muscu-credit-Claire-Macel.jpg Patrice Dutheil, fondateur du club, et sa femme Christiane.
Retour En avant

Sports

« Ici, ce n’est pas
impersonnel »

Avec ses 10 mètres de hauteur sous plafond et ses immenses baies vitrées, la salle de musculation du Palais des sports est impressionnante. On est très loin des espaces étriqués des chaînes de fitness low cost qui ont poussé comme des champignons ces dernières années. Ici, aucun appareil de musculation ne manque à l’appel, la fonte attend les gros bras et les tapis de course sont prêts à être foulés. Cette salle est fréquentée la journée par les basketteurs professionnels du Nanterre 92 et aussi, deux soirs par semaine, par les adhérents de la section de renforcement musculaire et cardio-training de l’Entente sportive de Nanterre.

Le club existe depuis 1989, il a été fondé par Patrice Dutheil, aujourd’hui âgé de 71 ans et toujours aussi athlétique. Tous les lundis et mercredis, de 18h à 22h, il est secondé par sa femme, Christiane, et son fils, Laurent. Avec lui, ils font vivre la salle de musculation en donnant des cours collectifs d’abdos-fessiers et des conseils personnalisés pour bien utiliser les machines. « Ce club est notre bébé, nous confie le coach, un brin sentimental. Nous avons réussi à fidéliser des hommes et des femmes qui viennent chercher chez nous une certaine ambiance familiale. » Une salle de musculation à l’ancienne, pourrait-on dire. Un endroit qui rassemble des copains et des copines qui ont pris l’habitude de venir faire du sport en n’oubliant pas de prendre le temps de discuter, de rigoler, comme d’autres pourraient le faire au bistrot. « Ici, l’accueil est chaleureux, ce n’est pas impersonnel. Beaucoup d’adhérents sont devenus des amis », confirment les habitués. Aujourd’hui, le club attire une cinquantaine de personnes, dont les âges varient entre 35 et 80 ans. « L’ouverture des salles privées a provoqué le départ des plus jeunes, c’est dommage. Dans le passé, nous étions plus de 200 membres, il y avait même une liste d’attente », se souvient Patrice Dutheil.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même