Nanterre info - 454 : Septembre 2020

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI453-p18-sports-grande-image-credit-Mathias-Glikmans.jpg D’abord, savoir manier la raquette. La petite balle jaune, on verra plus tard…
NI453-p18-sports-image-secondaire-credit-Mathias-Glikmans.jpg

Plein de sports pour les tout-petits !

À Nanterre, les parents ont un large choix d’activités sportives pour leurs enfants. Avec des séances « baby » accessibles dès 2 ans puis au-delà, les sections de l’ESN sont nombreuses à accueillir les plus jeunes.

Dès 2 ans : gymnastique.

Dès 3 ans : danse, roller, tennis.

Dès 4 ans : football, athlétisme, handball, judo, natation.

Dès 5 ans : boxe, taekwondo, rugby, basket.

Dès 6 ans : escalade, badminton.

Retour En avant

Sports

Le baby tennis se joue en famille

La section tennis de l’Entente sportive de Nanterre (ESN) accueille les enfants dès l’âge de 3 ans et les initie au maniement de la raquette. Les séances sont ludiques et se partagent en famille.

Ethan, 4 ans, voulait taper la balle « comme papa ». Depuis la saison dernière, le père et le fils rejoignent donc un groupe composé de huit enfants et d’autant de parents, tous les mardis, sur l’un des courts couverts de l’espace tennis Michel-Jacquet. Durant quarante-cinq minutes, les garçons et les filles découvrent ce sport de raquette par des jeux adaptés à leur jeune âge. « Notre approche passe par le jeu. Nous voulons que les enfants s’amusent tout en travaillant la coordination et la motricité », explique Sophie, professeure au sein de l’ESN. Les enfants n’ont pas toujours la raquette en main et la petite balle jaune est, la plupart du temps, remplacée par des ballons en plastique plus faciles à appréhender. Sophie et Yvette, les deux éducatrices diplômées, nous disent qu’« à 4 ans, les enfants ne négocient pas encore les rebonds, ils font rouler les balles au sol. Le but n’est pas de les mettre en échec, nous voulons qu’ils prennent plaisir à jouer ».

Parents impliqués

L’autre particularité du baby tennis de l’ESN est d’impliquer les parents dans le déroulement de la séance. Les papas et les mamans (ou les grands-parents) jouent avec leurs enfants, effectuent les parcours, lancent les balles dans les cerceaux, font les pas chassés... « C’est un moment de partage très chouette, nous confie Joëlle, mère de jumeaux âgés de 4 ans. Mon fils et ma fille adorent venir au tennis. Et moi, qui n’avais jamais tenu une raquette de ma vie, je m’amuse autant qu’eux ! » Les enfants ne s’ennuient pas une seconde. « Ce n’est jamais répétitif, souligne une autre maman. Yvette et Sophie inventent des nouveaux jeux toutes les semaines et je constate les progrès de ma fille. » Pascale, la grand-mère d’Esteban, se réjouit également de la qualité de l’encadrement. « Cela se voit que les deux professeures ont de l’expérience avec les jeunes enfants, les séances sont parfaitement construites et rythmées. » À la fin du cours, à l’heure du goûter, les enfants semblent un peu fatigués. « J’en connais un qui va bien dormir ce soir », murmure le père d’Ethan.

Séances ouvertes aux familles (enfants nés en 2016 et 2017) : le mardi à 17h à l’espace tennis Michel-Jacquet (138, rue de Garches) et le samedi à 10h et 11h au gymnase Évariste-Galois (5, rue des Écoles).
Frais d’inscription : 278 euros.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même