Nanterre info - 416 : Décembre 2016

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

pom-pom_girls.jpg

Les pom-pom girls de la Dolls Dance team de Paris

Les soirs de match, parmi les quatre-vingts bénévoles qui fourmillent dans le chaudron de Maurice-Thorez, on retrouve à chaque temps mort et à la mi-temps les pom-pom girls de la Dolls Dance team de Paris. À leurs côtés, le club Rathelot de la Garde républicaine assure, depuis la saison 2011-2012, une partie de la sécurité de la salle pendant les rencontres.

Les associations sportives ont besoin de vous !

Pas d’associations sportives sans bénévoles. Et, à Nanterre comme partout en France, les clubs de sport sont aujourd’hui confrontés à une crise des vocations, ce qui les fragilise sérieusement. Alors, n’hésitez pas à vous renseigner pour leur donner un petit coup de main. Pour connaître les coordonnées des associations sportives qui recherchent des bénévoles, vous pouvez contacter la Maison des associations qui recense les besoins.

Maison des associations :

Téléphone au 01 41 37 76 13

Par mail :maison.associations@mairie-nanterre.fr

Retour En avant

Sport - basket

Les hommes et les femmes de l’ombre de Nanterre 92

Que cela soit pour les championnats amateurs, le centre de formation ou encore l’équipe professionnelle, les bénévoles sont l’une des clés du succès de Nanterre 92.

Chaque soir de match, près de quatre-vingts bénévoles oeuvrent en coulisses. Sans eux, la réussite de Donnadieu et de sa bande n’aurait pu être rendue possible. À la billetterie, à la buvette, à l’accueil du public, à la réception des invités, des sponsors et de la presse, à la gestion des écrans et de l’éclairage, à la tenue des statistiques sur la table de marque, sous le costume de Dunky et même sur le banc en la personne de l’intendant… hors du parquet, ils tiennent sérieusement la barre et ne comptent jamais leurs heures.
Leur point commun : la passion du basket, à l’image de Chantal Bonfi ls qui a tout connu de l’épopée hors norme des vert et blanc. Après avoir été simple bénévole pour accompagner son époux basketteur, elle a assuré le secrétariat de l’association sportive chapotant une équipe qui n’était encore qu’amateur. Aujourd’hui retraitée, c’est à la buvette qu’elle donne un coup de main, la semaine comme le week-end. Un vrai job qui, pour elle, n’est que plaisir. « Cela fait quarante ans que je suis au club. Je ne m’en lasse pas. J’aime le basket ! L’ambiance les soirs de match, le plaisir de rencontrer des gens et le côté familial font que je reste », explique-t-elle. À l’accueil de la presse, on retrouve aussi Romain Licari, étudiant en Staps. « À vrai dire, le basket je n’y connaissais pas grand-chose. Pour moi, devenir bénévole ici, c’était un moyen d’acquérir une expérience professionnelle : je fais des études pour travailler dans l’événementiel sportif. Mais je me suis pris au jeu. Il y a un très bon état d’esprit ici et je me sens utile », argumente-t-il.
« Le bénévolat est dans l’ADN du club, explique Frédéric Donnadieu, manager général de Nanterre 92. Nous avons toujours fonctionné avec des bénévoles. Pour des raisons fi nancières, nous ne pouvons pas nous permettre de faire sans. » Et, comme n’importe quel autre club sportif, Nanterre 92 a toujours besoin de bonnes volontés. Chaque année, les dirigeants recrutent dans tous les secteurs. Actuellement à la recherche d’un intendant pour son centre de formation et de personnes pouvant assurer le soutien scolaire auprès de ses jeunes recrues, le club a aussi besoin de bras pour l’organisation des matchs professionnels. Alors, si vous aussi vous voulez faire partie de l’aventure, n’hésitez plus !

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même