Nanterre info - AVRIL-MAI 2020 SPÉCIAL COVID-19

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI-Covid-p12-sec-pop-en-grand-credit-Claire-Macel.jpg Pour éviter les risques d’affluence, les bénéficiaires respectent un horaire précis de rendez-vous.

Ils et elles ont du cœur

Beaucoup d’associations se sont engagées dans la distribution alimentaire : les jeunes de Citésolidaire92 apportent le samedi des repas aux sans-abris et préparent des colis pour les familles avec Zy’va. Frères et sœurs de cœur livrent des plats aux SDF le dimanche et organisent l’opération Courriers solidaires, pour les résidents des Ehpad. Le club de prévention Le Gao distribue des paniers repas et des plats aux familles et aux migrants. Authenti-Cité donne des denrées, Nahda distribue aliments et produits d’hygiène. Dir el kheir offre des repas pour la rupture du jeûne durant le Ramadan. Mouslim Help apporte des plats dans les foyers et à l’hôtel social. Mon Épicerie propose des livraisons aux familles monoparentales. Le Secours catholique donne des bons d’achat en cas d’urgence. L’APPE (Association parentale pour la petite enfance) distribue couches et petits pots aux familles avec bébés. Planète Sésame a produit des plateaux-repas pour les sans-abris avec l’Armée du Salut et Foodentropie a participé à la confection de 2 000 repas pour des familles en difficulté. Créative handicap a imprimé 200 visières de protection en 3D pour des personnels soignants et collecte dessins, peintures et messages pour des personnes âgées. Et La Rustine de Nanterre avec Biocoop livre chaque semaine à vélo leurs courses à une dizaine de personnes âgées fragiles.

Retour En avant

Solidarité

La distribution alimentaire, un enjeu vital

En pleine crise de coronavirus, le Secours populaire pare au plus urgent : fournir une aide alimentaire aux personnes sans aucun revenu.

Après quinze jours de fermeture en mars, le Secours populaire a investi de nouveaux locaux plus spacieux et sécurisés, ceux des Restos du cœur à l’espace Chevreul, ces derniers ayant interrompu leur activité pendant le confinement. Chaque semaine depuis le 31 mars, une vingtaine de bénévoles organisent une distribution de colis alimentaires auprès des personnes les plus démunies. Les bénéficiaires sont appelés à l’avance pour un rendez-vous précis afin d’éviter les risques d’affluence. Par petits groupes de 15 maximum, et en respectant scrupuleusement les mesures de distanciation et les gestes barrières, un membre de chaque famille vient retirer un colis fermé préparé la veille contenant du lait, des conserves et autres produits secs. Ce mercredi 15 avril, 131 personnes ont pu être ainsi dépannées. 11 autres qui ne pouvaient pas se déplacer ont bénéficié du portage à domicile. « Nous manquons de produits frais, notamment des fruits et des yaourts, car le camion qui nous sert à faire les “ramasses” auprès des grandes surfaces est utilisé en ce moment par le 115. Nous n’avons plus non plus de couches et de produits pour bébés », déplore Juliette, l’une des bénévoles. Dans cette période de crise, le Secours populaire a néanmoins pu compter sur un élan de solidarité. De nombreux volontaires confectionnent les colis, assurent la distribution et la livraison à domicile. Des cuisiniers bénévoles de la Tablée des chefs ont investi les fourneaux de Foodentropie au château de Nanterre et offert 200 barquettes de légumes... « Toutes sortes de gestes de soutien se manifestent pour fournir des masques, nous signaler des familles en difficulté, faire le marquage au sol, assurer les livraisons, se réjouit Juliette. Ça révèle un bel esprit d’entraide caractéristique de Nanterre. »

131 personnes aidées le 15/04

11 portages à domicile ce même jour

200 barquettes de légumes offerte par la Tablée des chefs

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même