Nanterre info - AVRIL-MAI 2020 SPÉCIAL COVID-19

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

AdobeStock_213579449.jpg

Numéros d’urgence

Police : 17 (24h/24, 7j/7)

Pour les femmes victimes de violence : 39 19 (de 9h à 19h, du lundi au samedi)

Pour les violences sur enfant et adolescent : 119 (24h/24, 7j/7)

Retour En avant

Solidarité

Confinement : que faire en cas de violences conjugales ?

La vie en vase clos est propice à une montée des violences faites aux femmes. Mais les associations, la police et les services de l’État restent vigilants.

Si vous êtes victime, plusieurs possibilités existent

En cas d’urgence absolue, appelez la police : composez le 17 (7j/7, 24h/24). L’obligation de confinement tombe dans les cas de mise en danger de la vie de femmes ou d’enfants. Les forces de l’ordre ont pour consigne d’intervenir en priorité sur ces appels. Des places d’hébergement d’urgence ont été débloquées pour les victimes. Au commissariat de Nanterre, la brigade locale pour la protection des familles reçoit de 9h à 19h.

Sur le plan judiciaire, l’éviction du conjoint violent reste la norme durant le confinement. Un dispositif a été mis au point avec le ministère de la Justice pour accueillir les conjoints violents en cas d’éviction du domicile.

Donner l’alerte

Les femmes victimes de violence, leur entourage ou les professionnels concernés peuvent appeler le 39 19. Les appelants y trouvent une écoute et des conseils. Autre possibilité : envoyer un SMS au 114. Ou encore, aller dans une pharmacie. En effet, depuis le 26 mars, un système a été mis en place dans toutes les pharmacies pour prévenir les forces de police et de gendarmerie si des victimes de violences conjugales se manifestent.

Pour les enfants ou adolescents en danger, un numéro à retenir : le 119.

Et aussi à Nanterre

Le CIDFF 92 (centre d’information sur le droit des femmes et des familles) assure une permanence par mail (cidff92nord@gmail.com) et par téléphone (06 23 88 80 74). Une personne qualifiée vous répond et, si besoin, une juriste vous rappellera. Horaires de permanence : de 10h à 13h et de 14h à 18h. Le comité Femmes solidaires de Nanterre est également à votre écoute (07 67 07 51 95), entre 9h et 18h.

Enfin, vous pouvez appeler l’association Afed 92 (Accueil des femmes en difficulté), spécialisée dans l’accompagnement des femmes victimes de violences conjugales (01 47 78 81 75). Une permanence téléphonique est assurée du lundi au jeudi de 10h à 17h.

Solidaires et vigilants

Si vous entendez des cris de femmes ou d’enfants chez vos voisins, n’hésitez pas à aller sonner chez eux – tout en respectant, durant la période de confinement, les recommandations sanitaires et les distances de sécurité. Vous pouvez aussi contacter la police. Protégez les victimes de violence doit être l’affaire de tous et de toutes, surtout en cette période.

Commissariat de Nanterre : 54, rue du 19-mars-1962. Tél. : 01 55 69 46 50

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même