En direct

Retour

Santé

Santé mentale : continuité assurée

Par Sophie Bocard

7-creativhandicap.jpg

Depuis 1992, le 10 octobre est consacré à la Journée mondiale de la santé mentale. L’occasion de souhaiter la bienvenue à une nouvelle association nanterrienne, Créative handicap, qui reprend les activités des Espaces ouverts.

En décembre dernier, l’association Les Espaces ouverts annonçait la cessation de ses activités. Créée il y a plus de vingt ans par des professionnels du secteur social spécialisés dans la prise en charge de personnes en situation de handicap, elle proposait pour les enfants un accompagnement individualisé dans leurs loisirs (dispositif Vie dans la ville), des ateliers pour adultes, des séances de cinéma adaptées (Ensemble au cinéma) et animait un jardin partagé.

Un collectif d'artistes

Pour que ces activités perdurent, la ville a lancé un appel à projets. Le jury, composé des services de la vie associative, de la mission handicap et de l’association Les Espaces ouverts, a retenu la candidature de Créative handicap. « L’association est un collectif d’artistes, explique Sylvie Sanchez sa fondatrice, en situation de handicap ou non. L’inclusion est au cœur de notre fonctionnement. » Le noyau dur de l’équipe est composé de cinq humains et d’une chatte angora, Louise, dont les qualités de médiatrice font merveille. « Sa présence apaise et crée un contexte favorable à la rencontre », commente Raphaël Sancho. Autour du noyau dur, gravitent, selon les besoins et les moments, des intervenants artistiques, des jeunes en service civique, comme Oscar Lembeye, des stagiaires et des bénévoles. « Il s’agit d’utiliser l’art et la culture comme vecteurs de revalorisation de soi et de dépassement du handicap », conclut Florian Soirot.

Lutter contre l’exclusion

Créative handicap propose des ateliers de pratiques artistiques ouverts à tous. Sa formation au numérique SuperMakers2.0, qui s’adresse notamment aux personnes de 17 à 30 ans présentant des troubles du spectre de l’autisme, a été labellisée par la Grande école du numérique (ministère du Travail). L’association mène également des actions de sensibilisation auprès des entreprises, par le biais d’ateliers créatifs ou de mises en situation. À Nanterre, elle a signé la scénographie des deux dernières éditions de la Fête de la vie associative, du festival Ecozone et participé à La même passion du sport, une journée consacrée à l’inclusion dans le domaine sportif.

Debout de g. à dr. : Florian Soirot (artiste), Oscar Lembeye (service civique), Raphaël Sancho (spécialiste du numérique) avec Louise, la chatte angora turc, et Charlène Da Silva. Assis : Alexis Grenier (graphiste) et la fondatrice Sylvie Sanchez.