En direct

Retour

NATURE EN VILLE

Relevons le défi !

Par Sophie Bocard

NI439-p7-actu-credit-mathias-glikmans.jpg

Les enjeux environnementaux sont au cœur des préoccupations citoyennes. À Nanterre, c’est collectivement que l’on s’engage dans la lutte contre le changement climatique.

Le 1er décembre, à quelques jours de l’ouverture de la 24e conférence des Nations unies sur le climat (COP24) en Pologne, c’est à l’Agora, maison des initiatives citoyennes, que les Nanterriens avaient rendez-vous autour d’un programme d’ateliers écoresponsables. Sur le stand de l’association La Bouilloire, Nicolas Salvetat a dévoilé les secrets de la fabrication de produits ménagers écologiques. « Les ingrédients de base sont simples et rapidement biodégradables », précise le jeune homme. Dans la cuisine, Betty Sautron, naturopathe, a appris à Théo, Alexis et Antonio à confectionner un goûter sain et énergisant avec de la pâte de dattes (notre photo). Quant aux amateurs de récup’, ils ont pu transformer un collant usagé en éponge zéro déchet, grâce aux conseils d’Élodie Lavizzari, fondatrice de Bulles & Cie (notre témoin), et fabriquer des sacs réutilisables sous l’œil avisé d’Agathe Le Digabel, créatrice d’Agathe My Bag. « Je suis très attentive aux déchets, confie Valéry, participante d’un atelier. Quand je vais chez le boulanger, j’ai toujours un sac à pain avec moi et je refuse systématiquement l’emballage en papier. » L’après-midi s’est terminé en fanfare avec Gachis-Bouzouk, le génie de la poubelle. La dernière création de Pile Poil et Compagnie aborde avec humour les travers de notre société de surconsommation et les moyens de remédier au gaspillage alimentaire.

Paroles d’habitants

Cette rencontre venait clore la concertation Nant'Air en action pour le climat, lancée en octobre 2017 sur la plateforme collaborative de l’Agora participez.nanterre.fr (lire l’encadré). Les habitants étaient invités à répondre à la question suivante : « Quelles initiatives individuelles et/ou collectives vous semblent nécessaires à la réussite du plan climat-air-énergie ? » Les participants ont ainsi plébiscité le développement des pistes cyclables pour favoriser les modes de déplacement doux, la sensibilisation des enfants et des adultes au tri des déchets et à leur valorisation, la végétalisation des toits et des façades en ville. L’objectif de la démarche est d’enrichir le plan d’actions municipal de la parole des habitants et de traduire concrètement leurs propositions.

Elodie lavizzari Élodie Lavizzari

"Avant de fonder Bulles & Cie, je travaillais au sein du Graine Île-de-France, le réseau d’éducation à l’environnement. J’avais déjà cette sensibilité-là et, tout naturellement, j’ai voulu la transmettre à ma fille lorsque je suis devenue maman. D’où l’idée de mettre en place des ateliers qui permettent à la fois de favoriser la relation parents-enfants autour d’activités ludiques et d’aborder l’écologie. Tout en jouant, nous pouvons construire avec les enfants un monde qui ne court pas à sa perte."


Plan climat : les résultats sont là

Convaincue que le combat contre le réchauffement climatique se joue aussi à l’échelle locale, Nanterre a été l’une des premières villes de France à se doter d’un plan climat-air-énergie territorial. Engagée, elle modifie ses pratiques depuis 2007, et avec des résultats. Grâce aux économies d’énergies (éclairage, chauffage) et à la production d’énergies renouvelables (panneaux solaires, pompes à chaleur, chaufferie biomasse…), la ville a largement diminué ses émissions de gaz à effet de serre. Son empreinte carbone, qui permet de mesurer les émissions de gaz à effet de serre, a ainsi baissé de 29 % entre 2011 et 2018. En outre, les rénovations du Palais des sports et du gymnase Paul-Vaillant- Couturier permettront d'économiser 300 000 euros chaque année.


Lire l'interview de Rahma Chikh, de retour de la COP24