Nanterre info - 469 : Janvier 2022

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI469-p16-ouverture-credit-Claire-Macel.jpg
bandeau840x472p_budgetparticVOTE-01.jpg

Budget participatif : donnez votre avis

Avant de lancer une 4e édition du budget participatif et pour améliorer ce dispositif majeur de la participation citoyenne, la ville souhaite associer les habitants à son fonctionnement. Pour cela, les habitants qui ont déjà voté pour un projet les années passées et les porteurs de projets des éditions précédentes sont invités, jusqu’au 10 janvier, à répondre à un questionnaire en ligne sur PARTICIPEZ.NANTERRE.FR.

Participez à un atelier à l’Agora le mardi 11 janvier à 19h pour débattre ensemble des améliorations à apporter.

Retour En avant

Chemin-de-L'Île

Quand l’union fait le jeu

Dans la cour des moyens-grands de la maternelle Eugénie-Cotton, les exclamations et les cris sont encore plus joyeux qu’avant. Certains enfants construisent une grande tour avec des briques de couleur, d’autres pédalent vaillamment sur des vélos flambant neufs ou s’essayent à la trottinette. Au sol, des marquages colorés proposent des parcours à cloche-pied, des tracés sinueux pour les conducteurs en herbe, sans oublier l’indémodable marelle. Le long des murs, une frise de tableaux en ardoise en forme de baleine, de méduse et autres animaux invite les enfants à dessiner à la craie. Depuis la rentrée des vacances d’automne, ces moments de détente ont pris une nouvelle dimension grâce à la concrétisation d’un projet financé à hauteur de 14 000 euros dans le cadre du budget participatif. Présenté lors de la troisième édition 2020-2021 et porté par un collectif de parents, d’enseignants et d’animateurs du centre de loisirs maternel, il vise à améliorer la variété et la qualité des jeux, ainsi qu’à préserver des coins pour les activités calmes. « J’ai eu l’idée fin 2018 quand on a dû démonter un jeu vétuste, mais le projet s’est arrêté avec le confinement, raconte Mathias Fleur, enseignant. Nous l’avons donc relancé et on a obtenu 250 voix, le meilleur score du quartier ! » Parents, enseignants et même les enfants se sont ensuite retroussé les manches plusieurs samedis matin et pendant les vacances pour aménager la cour et assembler les 30 vélos, tricycles et trottinettes arrivés en pièces détachées. « On se rend compte que les enfants sont particulièrement heureux, se réjouissent Mathias et Anne-Lise Bouard, une mère d’élève également à l’origine du projet. Il y a moins de conflits pendant la récréation parce que tout le monde est très occupé ! »

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même