Nanterre info - 460 : Mars 2021

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

echangeur1.jpg

En images

Retour En avant

Chemin-de-L’île / République

L’aménagement de l’échangeur est achevé !

Le chantier de requalification du site de l’échangeur A14/A86 prend fin. C’est au prix d’une mobilisation tenace des élus et des habitants nanterriens que ces aménagements sont aujourd’hui sur le point d’être terminés.

Il aura fallu attendre plus de vingt ans pour que l’engagement pris par l’État aboutisse au réaménagement du site de l’échangeur A14/A86. Le 8 février dernier, la circulation sur l’avenue de la Commune-de-Paris, transformée en boulevard urbain, a été rouverte. Et quelques mois plus tôt, c’étaient les nouvelles bretelles de liaison entre l’autoroute A14 depuis la province vers l’autoroute A86 intérieure (B5) et vers l’avenue de la Commune-de-Paris (B6) qui avaient été mises en service par la Direction des routes d’Île-de-France ; la première ayant été enfouie tandis que le tracé de la seconde a été modifié de manière à ne plus déboucher directement dans l’éco-quartier Hoche. Derrière ces aménagements d’envergure, lesquels se chiffrent à 64 millions d’euros, s’est jouée une longue bataille. Une mobilisation de la municipalité et des Nanterriens, qui s’est notamment traduite par nombre de réunions publiques, par la création d’un collectif composé d’habitants, d’associations et d’élus, par une pétition remise en juin 2013 au ministère des Transports… Les discussions serrées avec l’État, grâce à la contribution de la région, du département et de l’établissement public Paris-La-Défense, ont fi ni par payer et, pour boucler le tour de table, la ville de Nanterre a versé le dernier million nécessaire à entériner le financement.

Amélioration du cadre de vie

L’équipe municipale et les habitants se félicitent aujourd’hui de la résorption de cette coupure urbaine qui morcelait les quartiers Chemin-de-l’Île, République et Petit-Nanterre. L’échangeur à ciel ouvert des autoroutes A14/A86 constituait une « plaie béante » intolérable pour la santé et le cadre de vie des Nanterriens – sans compter les nuisances environnementales. Avec le réaménagement de l’échangeur et le redressement de l’avenue de la Commune-de-Paris, désormais bordée de plantations et accessible aux piétons et aux cyclistes, les Nanterriens retrouvent un environnement plus agréable. Avec la libération des parcelles utilisées auparavant par les bretelles de l’échangeur, le parc du Chemin-de-l’Île sera agrandi jusqu’à l’avenue de la Commune-de-Paris et de nouveaux projets d’aménagement peuvent être imaginés…

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même