Nanterre info - 458 : Janvier 2021

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI458-p18-photocopieur.SCANmairie-nanterre.fr_20201124_083620-1.jpg
Retour En avant

CENTRE

Le développement durable, c’est mode ?

Pollution, travail forcé des adultes et des enfants, gâchis, surconsommation : les dégâts provoqués par l’industrie de la mode sont au centre de la bande dessinée créée par des étudiants en BTS au lycée Louise-Michel.

Anaëlle, 21 ans : « On en parle tout le temps, mais si on ne fait rien, ça ne changera jamais ! » Zola, 20 ans : « J’achète toutes mes fringues en friperie, c’est deux fois moins cher et on gâche moins. » Valentin, 19 ans : « On doit absolument s’intéresser à cette question car l’industrie de la mode est la deuxième plus polluante au monde. » Durant plusieurs mois et grâce à cinq ateliers menés par Sophie Darcq, autrice dessinatrice, ces élèves en BTS Métiers de la mode et du vêtement ont conçu une BD sur le thème du développement durable dans le secteur de la mode. Un projet initié par Annaïck Delaunay, leur prof de mode : « On avait envie de sensibiliser les élèves à ce thème, projet de l’établissement depuis deux ans. On les a fait travailler sur les dessous de l’industrie de la mode. Cela leur a aussi permis de découvrir un autre moyen de communication, le dessin. Enfin, ils ont compris l’importance de délivrer un message qui soit clair et compréhensible par tous ! » Côté dessin, cela a parfois été difficile, même si, précise la prof : « L’intervenante est très pédagogue, elle a su exploiter les forces de chacun des élèves. » Et lever quelques appréhensions, comme celles de Zola : « Je ne sais pas dessiner, alors Sophie m’a dit de simplifier au maximum mes bonshommes et de travailler les perspectives. » Même pour les plus à l’aise avec le dessin, tels que Valentin, « ce n’est pas si simple. Il faut penser aux ellipses, aux changements de plans, préparer les textes en amont pour avoir une histoire cohérente. » Bref, un défi qui a marqué les étudiants. « Je suis sûre désormais de travailler dans la “slow fashion” car l’autre, la “fast fashion”, détruit la planète et les gens », affirme Zola. Ce projet devrait donner lieu à une exposition au printemps, au côté de travaux réalisés par d’autres classes, dans le hall du lycée.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même