Nanterre info - 454 : Septembre 2020

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI454-p17-barreaotep-1-credit-claire-macel.jpg Au printemps, les bâtiments 1 et 3, qui donnaient sur l’avenue Georges-Clemenceau, ont été démolis.
Retour En avant

LA BOULE / CHAMPS-PIERREUX

Déconstruction du « paquebot »

Initiée au printemps, la démolition de la barre Aotep, figure du quartier de la Boule, se poursuit et devrait s’achever au premier semestre 2021.

Pour mémoire, l’imposante barre Aotep hébergeait 310 familles qui ont toutes été relogées, pour la grande majorité à Nanterre, avant juillet 2018. Au printemps, les ouvriers de l’entreprise Cardem ont démoli les bâtiments 1 et 3, qui donnaient sur l’avenue Georges-Clemenceau. En raison du confinement, ils ont dû arrêter les travaux quelques semaines et rattraper le temps perdu en travaillant exceptionnellement tout le mois d’août. Cet été, ils se sont attaqués à la barre centrale, haute de 16 étages, qui court le long de l’avenue Joliot-Curie. Pour cette deuxième phase, ils ont opté pour l’écrêtage. Cette technique consiste à déconstruire niveau par niveau à l’aide d’engins à l’intérieur du bâtiment. Lorsqu’ils auront descendu l’édifice au niveau du huitième étage, ils pourront à nouveau déconstruire le bâtiment avec des engins campés au sol. En cas de questions, les riverains peuvent solliciter un référent identifié au sein de l’entreprise Cardem.

Un futur centre névralgique

Cette entrée de ville est appelée à devenir un centre névralgique à Nanterre. La ligne de métro n° 15 et le tramway T1 vont desservir la place de la Boule à l’horizon 2030. Autour de cette gare, seront construits des logements en accession à la propriété et d’autres gérés par un bailleur social. Les futurs habitants trouveront des commerces en pied d’immeuble et cohabiteront avec des salariés occupant de nouveaux immeubles de bureaux. De plus amples précisions seront données dans les prochains mois au sujet de cette opération d’envergure.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même