Nanterre info - 453 : Juin 2020

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI453-p9-VDQ-vue-tours.jpg Vue des tours 17 et 19 depuis le parc André-Malraux.

Le chiffre

300

millions d’euros, c’est le montant estimé du projet global du Parc Sud

NI453-p9-centre-cial-fontenelles.jpg
Le futur centre commercial des Fontenelles.

Et aussi

Côté scolaire

La construction d’un collège intercommunal est un point fondamental du projet. D’une capacité de 600 places, il accueillera des élèves de Puteaux et de Nanterre sur le terrain de l’actuelle école Jacques-Decour. La livraison du collège est prévue à la rentrée 2027.

Au nord de ce terrain, la partie élémentaire de l’école sera réhabilitée et la maternelle reconstruite, ainsi que le réfectoire.

À noter : la réhabilitation du groupe scolaire Maxime-Gorki prévue pour débuter cet été est décalée à l’été prochain, la consultation des entreprises dans le cadre des marchés publics n’ayant pas permis d’obtenir une offre satisfaisante.

Les centres commerciaux : ça avance !
  • Après deux mois de parenthèse liés au confinement, le chantier du centre commercial des Fontenelles, mené par Hauts-de-Seine habitat, a repris le 20 mai. La galerie commerciale a été fermée définitivement le 8 juin. Les travaux de la pharmacie et de la boulangerie sont terminés, et ceux de la boucherie vont pouvoir commencer. Remplaçant du supermarché Carrefour, l’enseigne Aldi devrait prendre possession des lieux en février 2021.
  • Aux Champs-aux-Melles, le Carrefour market rouvrira ses portes en septembre 2020. Plus généralement, le secteur fera l’objet d’un projet de réhabilitation de la part de l’aménageur, la SPLNA (ex Semna). De son côté, la ville va racheter le parking souterrain à l’établissement public Paris La Défense début 2021.
Retour En avant

Parc Sud

La transformation du quartier va continuer

Le renouvellement urbain du quartier se confirme avec l’accord pour le démarrage de la phase 2 du programme donné par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru).

Le 6 juillet, le conseil municipal va adopter un document ouvrant la voie au deuxième volet du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Cette nouvelle phase permettra d’amplifier des mutations déjà en cours pour rééquilibrer le quartier et sa mixité sociale, visant à faire passer la part du logement social de 95 % à 73,5 %. Le coût global du projet est estimé à plus de 300 millions d’euros avec un investissement de la ville et du territoire Paris Ouest La Défense (Pold) à hauteur de 68 millions d’euros. Rappelons que cet ambitieux programme s’articule sur trois principaux objectifs : d’une part, rénovation commerciale et amélioration de l’offre scolaire (voir ci-contre) et, d’autre part, rénovation des Tours Nuages d’Émile Aillaud. Emblématique de ce quartier, mais dégradé, ce patrimoine labellisé Architecture contemporaine remarquable va connaître une véritable métamorphose à l’horizon 2030. Viendront rejoindre les logements sociaux, des équipements tels qu’une médiathèque-ludothèque, un centre culturel, un centre de rencontres ou encore une école du numérique, mais aussi des logements en accession et diverses activités économiques. Première en France, l’Anru a donné son accord, partiel, sur le financement du changement d’usage pour trois tours (1, 123, 151) sur les six qui connaîtront ces importants changements. La démolition de la tour 121 sera également financée par l’Anru. Ses habitants seront relogés à partir de 2021, l’occasion pour la ville de mettre en place une plateforme pour le relogement pendant toute la durée du projet. Le projet architectural de rénovation des tours a associé deux plasticiens, Pierre di Sciullo et Amélie Lebleu. Une « tour pilote » sera réhabilitée avec le prototype d’un nouveau revêtement de façade (en inox teinté dans la masse) et la tour 17 devrait être rénovée à l’identique.

Début de ce chantier : premier semestre 2021.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même