Nanterre info - 445 : Juillet-août 2019

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

19-NI445-Quartier-p19-Vue.jpg
Retour En avant

PARC NORD ET SUD

Plan vue : une première nationale à Nanterre

Grâce à l’action conjuguée d’une association internationale et des acteurs locaux, de nombreux élèves aborderont la rentrée dans de meilleures conditions.

Les enfants des deux quartiers du Parc (Nord et Sud) auront sans doute un air un plus sérieux que d’habitude à la rentrée de septembre. Une centaine d’entre eux arboreront de nouvelles lunettes qui devraient faciliter grandement leur apprentissage en classe. Ces nouveaux looks sont le fruit du premier Plan vue mené cette année scolaire par l’association Helen Keller international Europe (HKIE), en partenariat avec plusieurs acteurs locaux (1). Après une phase de sensibilisation auprès des parents, des enseignants et des jeunes, 532 élèves des écoles Maxime-Gorki, Pablo-Neruda et Elsa-Triolet (grande section, CP et CM2) et du collège Paul-Eluard (5e) ont passé des tests de vision. Résultat : 121 avaient besoin de consulter un ophtalmologiste. L’intérêt de ce Plan vue a été d’organiser l’ensemble du suivi avec les familles : prise de rendez-vous et accompagnement auprès d’un centre partenaire de La Défense, Point vision, pour un examen approfondi. Puis, direction Générale d’optique, un autre partenaire, pour choisir deux paires de lunettes : l’une avec des verres amincis, anti-reflets et anti-rayures, et une autre de secours. « Tout a été pris en charge et les familles n’ont eu aucuns frais, indique Sydney Wheeler, chargée du programme à HKIE. Les délais de rendez-vous ont été aussi plus courts. Il faut savoir que le temps d’attente moyen pour un rendez-vous chez un ophtalmologiste est de 60 jours en Île-de-France, encore plus long pour les médecins ne pratiquant pas les dépassements d’honoraires. Par ailleurs, nombreux sont ceux qui refusent de voir les enfants. » Nanterre est la première ville en France à bénéficier de ce Plan vue qui devrait se déployer dans toutes les écoles et collèges des deux quartiers à la rentrée prochaine, puis dans d’autres quartiers les années suivantes. Des dépistages de la vision sont également prévus en grande section-CP et en 6e, mais ils se heurtent au manque d’infirmières scolaires et ne sont pas toujours suivis d’effet. Ce plan s’ajoute à d’autres actions effectuées par le service prévention santé de la ville, comme les programmes bucco-dentaires, nutrition ou les petits déjeuners pédagogiques.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même