Nanterre info - 444 : Juin 2019

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

19-NI444_p19_ACCVN.jpg
Retour En avant

Centre. Les commerçants à l'heure des réseaux sociaux

Propos recueillis par Sophie Bocard

Laurette Lesigne, fondatrice et gérante de la boutique de livres, jeux et jouets La Cigale et la Fourmi, est présidente de l’Association des commerçants du centre-ville de Nanterre (ACCVN), fondée en 2013 et forte de 56 adhérents. Elle succède à Edwige Becker (Hom’s). Florence Gallois (Day by Day) a repris le poste de secrétaire et Pascale Daval (La Cigale et la Fourmi) celui de trésorière.

Quel est le rôle d’une association de commerçants ?

Laurette Lesigne : Nous nous sommes fixé pour mission de promouvoir le commerce et l’artisanat de proximité en centre-ville et de favoriser une offre susceptible d’attirer et de fidéliser les consommateurs. Nous organisons donc des opérations de communication et des animations tout au long de l’année : distribution de sacs en tissu au logo de l’ACCVN, concours du plus beau vélo dans le cadre d’Écozone, vide-greniers en septembre… Cette année, nous nous associons pour la première fois à Parade(s) en offrant à nos clients un éventail aux couleurs du festival des arts de la rue et de notre association.

Que souhaitez-vous développer aujourd’hui ?

L. L. : L’association va dorénavant être présenter sur les réseaux sociaux. C’est aujourd’hui incontournable. Les consommateurs se renseignent de plus en plus sur le net avant de se déplacer au point de vente. Ashley, notre stagiaire, est en train de créer une page Facebook où figureront tous les adhérents et permettant d’en savoir plus sur les produits et services proposés. Les Nanterriens pourront retrouver leur visage sur le trombinoscope que nous afficherons en boutique, à l’office de tourisme et dans Nanterre info !

Quel est l’intérêt pour un commerçant de rejoindre votre association ?

L. L. : Cela permet de renforcer le développement de l’activité de chacun en s’appuyant sur l’intelligence collective. Les adhérents peuvent aussi échanger et partager leurs expériences, être force de proposition pour améliorer l’accessibilité, le stationnement, l’aménagement urbain… Plus on est nombreux, plus on est entendu. Notre objectif est de réunir 70 adhérents d’ici deux ans.

Quels sont pour vous les temps forts de l’année ?

L. L. : Parmi les nombreuses animations que l’ACCVN mène avec la ville, comme la Ferme géante ou les fêtes de fin d’année, nous sommes particulièrement attachés à la Journée nationale du commerce de proximité. Elle a lieu en octobre et nous permet d’animer à la fois nos boutiques et les rues du centre ancien. Rappelons que Nanterre a obtenu en 2015 un quatrième sourire au concours du label Commerce et artisanat dans la ville.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même