Nanterre info - 431 : Avril 2018

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

feux.jpg
Retour En avant

Parc sud

Avenue Pablo-Picasso : préserver la sécurité des piétons coûte que coûte

Un plateau surélevé pour les piétons et la remise en état des feux tricolores sont prévus fin avril sur l’axe principal du quartier.

Depuis plusieurs années, les feux tricolores de l’avenue Pablo-Picasso sont régulièrement vandalisés. En 2013 et 2014, après une succession de dégradations et une facture très lourde pour la ville, les feux avaient été remplacés par des coussins berlinois puis à nouveau installés en novembre 2017. Mais des incendies successifs ont causé leur panne aux angles des rues Charles-Lorilleux, des Fontenelles et de l’allée des Demoiselles-d’Avignon.
Le 2 mars dernier, les feux du carrefour Picasso-Fontenelles ont été remis en service et préservés, grâce au travail de terrain des agents de la tranquillité publique et des médiateurs de nuit. Leur action de veille technique permet de prévenir les dégradations sur les espaces et biens publics. « Les agents ont assuré une vigilance aux abords des feux jusqu’à 20h, puis ils ont été relayés par trois médiateurs de nuit jusqu’à 1h du matin, explique Didier Lamartinière, responsable du service de la tranquillité publique. Leur action de sensibilisation auprès d’un groupe de jeunes a été déterminante pour empêcher un nouvel acte de vandalisme. Leurs arguments sur l’utilité de ces feux pour la sécurité des automobilistes, des piétons, et en particulier des enfants, ont porté leurs fruits. »
Concernant les deux autres traversées, les feux au niveau de l’allée des Demoiselles d’Avignon seront remis en service et, fin avril, un plateau surélevé pour les piétons sera installé au carrefour Lorilleux. D’un coût de 25 000 euros, cet aménagement obligera tous les véhicules à ralentir et fera l’objet d’un bilan à la fin de l’année.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même