Nanterre info - 427 : décembre 2017

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

OGIC-LA-BULLE-DAIR-19.jpg
Retour En avant

LA BOULE/CHAMPS-PIERREUX

Cascade végétalisée place de La Boule

Grâce à l’appel à projets Inventons la métropole du Grand-Paris, Bulle d’air, qui verra le jour place de La Boule, fait partie de ces programmes urbains innovants qui vont donner un visage au Grand-Paris de 2025.

En lieu et place des 289 logements de la barre Aotep, une Bulle d’air. C’est le nom du projet, porté par l’Ogic, présenté à l’appel à projets lancé par l’État, la Société du Grand-Paris et la métropole du Grand-Paris. Figurant parmi les 51 lauréats d’Inventons la métropole du Grand-Paris, le programme, qui fera face à la future gare du Grand Paris Express, marquera l’aboutissement de la requalification du secteur. Sur le site de 7 600 mètres carrés, émergera un bâtiment aux façades et toitures végétalisées. Il abritera des bureaux (10 000 mètres carrés), des logements (8 500 mètres carrés, dont une partie sera réservée à la reconstitution de 89 logements sociaux) et des commerces (2 500 mètres carrés). Le cœur d’îlot, aux propriétés dépolluantes innovantes, s’organisera autour d’une place intérieure où l’on retrouvera une offre commerciale complémentaire de celle du centre ancien. Inventons la métropole du Grand-Paris, le plus grand concours d’architecture et d’urbanisme jamais lancé en Europe, a suscité une immense mobilisation.
Soixante-quinze communes et territoires ont concouru et proposé cent douze sites pour transformer le visage de la métropole à l'horizon 2025. Près de 420 candidatures émanant de groupements d’architectes, d’urbanistes et d’aménageurs ont été reçues et seules 51 ont été retenues. Programmes immobiliers, bâtiments tertiaire, zones de loisirs, espaces verts, sites sportifs, lieux culturels... les chantiers couvriront 2,1 millions de mètres carrés et devraient générer un investissement de 6,4 milliards d’euros.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même