En direct

Retour

ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Pilote budget, pour dépenser sans dépasser

Par Mylène Sacksick

p9-NI450-p9-actu-credit-claire-macel.jpg

Sans lien avec les banques, sans risque, l’application Pilote budget, imaginée par l'association SOS Familles Emmaüs Nanterre, permet aux plus modestes de mieux gérer leur budget.

Trente mille téléchargements en un an. Voilà le bilan très encourageant de SOS Familles Emmaüs Nanterre qui a lancé, courant 2018, l’application mobile Pilote budget. Objectif : aider les foyers modestes à gérer leur budget. Totalement déconnectée des données bancaires, pour garantir la confidentialité, l’application est téléchargeable gratuitement depuis un Smartphone. L’idée est née de situations d’endettement affolantes, dont ont eu écho les quatre bénévoles de l’association. « En France, près de 9 millions de personnes vivent au seuil de la pauvreté (Ndlr : 1 015 euros par mois pour une personne seule selon l’Insee), rappelle Guy Simonin, secrétaire de SOS Familles. Beaucoup d’entre eux, ne s’en sortant plus, ont contracté des crédits. Avec des frais bancaires de 75 euros en moyenne par mois, et un reste à vivre quasi équivalent une fois les dépenses fixes réglées, comment voulez-vous que les foyers s’en sortent ? […] À travers cette application, nous espérons apprendre aux gens à anticiper et à stabiliser leurs dépenses, afin de leur éviter des solutions toxiques, comme les découverts bancaires ou des frais de crédits très élevés. »

Approche pédagogique et intuitive

Portée par dix partenaires publics et privés – dont la ville de Nanterre –, lʼappli fonctionne selon un principe simple : lʼutilisateur enregistre toutes les données concernant ses ressources et ses dépenses sur lʼannée, en précisant pour chacune si lʼentrée ou la sortie dʼargent est mensuelle, trimestrielle ou annuelle. Lʼapplication calcule ensuite le reste à vivre mensuel ou hebdomadaire. Ainsi, Marine, qui a testé lʼapplication, explique : « Avant, je vivais au jour le jour. Maintenant, avec plus de visibilité sur ce que jʼai comme argent disponible me permet dʼéconomiser pour la première fois de ma vie et de faire des projets. » De son côté, Kenza, étudiante en BTS, a testé lʼapplication pendant son développement. La jeune fille utilise sa bourse mensuelle pour payer son assurance auto, son forfait téléphonique ou encore ses vêtements. « Avec cette appli, je me suis rendu compte que lʼargent partait plus vite que je ne le pensais... » Salué par la Banque de France pour son approche pédagogique et intuitive, Pilote budget répond aussi aux attentes des structures sociales et des acteurs associatifs de terrain. Forte de ce succès, lʼassociation planche sur un autre concept : le porte-monnaie phonique. Cet outil, qui pourrait voir le jour dʼici à un an, permettra dʼenregistrer chaque dépense en temps réel, pour restituer ce quʼil vous reste jusquʼau dimanche soir et jusquʼau 31 du mois.