En direct

Retour

Conseil municipal du mardi 12 février 2019

Orientations budgétaires

Par Sophie Bocard

Plus de 95 % des engagements municipaux auront été réalisés à la fin du mandat.

À quelques semaines du vote du dernier budget de la mandature, les élus réunis en conseil ont débattu du rapport d’orientations politiques et budgétaires.

« Les orientations budgétaires dont nous débattons ce soir sont marquées par la volonté de mettre en œuvre, jusqu’au bout, le programme pour lequel nous avons été élus en 2014 », explique Zahra Boudjemaï, en introduction des échanges. La première adjointe était ce soir-là présidente de séance, en l’absence du maire Patrick Jarry, souffrant. « Plus de 95 % de nos engagements auront été réalisés à la fin de ce mandat, un résultat d’autant plus remarquable qu’il a été obtenu dans un contexte de choc budgétaire. » L’élue rappelle qu’entre la baisse de la dotation générale de fonctionnement et l’explosion des prélèvements au titre des deux fonds de péréquation, le budget de la ville a été amputé de 35 millions d’euros en six ans. « Qu’ils aient ou non un gilet jaune sur le dos, souligne Zahra Boudjemaï, nos concitoyens, dans leur très grande majorité, continuent de penser que les décisions prises par ceux qui ont en charge de conduire le pays sont profondément injustes. » Le maire de Nanterre a d’ailleurs interpellé le président de la République le 4 février lors de son déplacement à Évry-Courcouronnes :
« Le prochain mouvement de révolte dans la région parisienne sera sur la question du logement », a prédit Patrick Jarry.
Alain Raimbault (groupe Communistes et d’Initiative Citoyenne), adjoint au maire délégué aux finances, poursuit : « Nous avons mobilisé tous les leviers pour préserver la qualité du service public sans augmenter les dépenses de personnel et maîtriser le recours à l’emprunt. » « Nous préservons intacte notre capacité d’investissement en dépit des contraintes », se félicite Samia Kasmi (groupe Europe Écologie Les Verts et Citoyens). Si, pour Zacharia Ben Amar (groupe Socialiste), il y a en effet lieu de se réjouir « d’avoir tenu le cap », l’élu estime qu’il faudra « faire preuve de lucidité et de vigilance pour accompagner la transformation de la ville ». Tandis que Maguy Edorh (groupe MoDem et Citoyens) réclame la création d’une commission paritaire pour élaborer le budget, Camille Bedin (groupe Nanterre Ensemble) se dit déçue par une démarche qui vise « à ne fâcher personne à un an des élections » et des orientations « incapables d’anticiper les défis et les enjeux budgétaires de demain ». Le dernier mot revient à Nadine Ali (groupe Communistes et d’Initiative Citoyenne) : « Puisque le président de la République semble s’intéresser aux élus locaux, voici nos doléances : nous demandons l’arrêt de la baisse des dotations et le rétablissement de la taxe professionnelle dont la suppression a appauvri les communes sans créer d’emplois. »

L’intervention du maire de Nanterre auprès du président de la République (extrait BFM TV).

Les réalisations qui vont marquer 2019

Réussite éducative
• Ouverture d’un groupe scolaire et d’une crèche dans le quartier Université
• Rénovation d’une école maternelle et de deux centres de loisirs

Solidarité
• Ouverture d’une épicerie sociale et solidaire
• Poursuite des travaux d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap
• Lancement de la construction d’un nouveau centre de santé municipal

Logement et urbanisme
• Fin de la rénovation de la cité des Provinces-Françaises
• Engagement du renouvellement urbain du Parc Sud
• Lutte contre l’habitat dégradé

Qualité de l’espace public
• Enfouissement de réseaux
• Travaux pour la couverture de l’échangeur A14/A86 (réception 2e trimestre 2020)
• Création d'une nouvelle voie entre Nanterre et Rueil-Malmaison dans la zone d'activité des Guilleraies

Protection des ressources et des milieux
• Qualité environnementale des bâtiments publics neufs
• Augmentation de la part du bio dans la restauration collective
• Poursuite de l’aménagement des stations de vélos en libre-service

Lutte contre les incivilités
• Mission de médiation des agents de la tranquillité publique étendue 7 jours sur 7
• Mise en place d'une première phase de la vidéo-verbalisation
• Poursuite du télé-service pour le signalement des incivilités

Sports et culture
• Restructuration des vestiaires du stade Jean-Guimier
• Réalisation d’un nouveau terrain synthétique au stade Gabriel-Péri
• Études préalables à la réhabilitation du théâtre Nanterre-Amandiers

Participation citoyenne
• 2e édition du budget participatif
• Modernisation du service public
• Développement de télé-services, paiement en ligne et dématérialisation des échanges.