En direct

Retour

SEMAINE DE OUF

Nouvelle collection made in Nanterre

Par Isabelle Fruchard

emag-defile-en-haut.jpg

Parmi les nombreux rendez-vous festifs et originaux qui ont émaillé la Semaine de OUF, le défilé de mode de Yéléna Touré était une belle première.

Une fois n’est pas coutume, la salle de spectacle de la Maison Daniel-Féry s’est transformée en podium de Fashion Week le 23 avril. Huit jeunes créatrices nanterriennes présentaient leurs collections sous les applaudissements nourris de nombreux spectateurs. Sur une scène tendue de noir et sous les spotlights, une vingtaine de mannequins bénévoles ont défilé dans des tenues chamarrées ou en noir et blanc, courtes ou longues, transparentes ou en dentelle mais toujours originales. Cet évènement de la Semaine de OUF est une initiative d’une jeune Nanterrienne, Yéléna Touré : « J’ai répondu à un appel à projets fin 2018 et j’ai obtenu une réponse positive fin janvier, donc c’était un peu la course de vitesse ! J’ai réuni ces créatrices de mode qui ne sont pas connues et font de très jolies choses. Certaines ont déjà une collection, comme Amal avec Néomad aux influences indiennes, ou Sarah di Pietro et sa collection By sasa, d’inspiration africaine. Il y avait aussi trois élèves du lycée Louise-Michel de la filière métiers de la mode et deux anciennes élèves de ce lycée. Pour la plupart, c’était leur premier défilé et tout le monde était très motivé par le projet. Quant à moi, cette expérience me servira car je me lance en freelance dans le milieu de la mode et de l’évènementiel. » Pour réussir dans son entreprise, Yéléna s’est entourée de petites mains comme les étudiants de l’Institut de formation professionnelle des métiers pour les coiffures et le maquillage, une créatrice de bijoux (Ma petite perle parisienne), une fleuriste (Annick fleurs) pour sublimer la robe de mariée, ses parents et l’équipe de la direction de l’Action jeunesse. Quant à l’ambiance – surchauffée ! –, elle était assurée par Corentin de Fun radio et DJ Clashman J’adore. « C’était original et de grande qualité, parfois assez osé et loin des clichés sur les codes vestimentaires de banlieue, s’enthousiasme Isabelle, une spectatrice. La robe de mariée, notamment, était très belle, ainsi que la robe longue en tissu wax. Il y avait beaucoup de variétés de tissus et de formes. On sentait l’expression de talents qui ont envie de se professionnaliser. »
Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Nouvelle collection made in Nanterre Crédits photos : Mathias Glikmans