En direct

Retour

Musique Rap

Nemir, l’électron libre est de retour

visuel-billetterie-rectangle.jpg

Le festival Träce fait étape à Nanterre ce vendredi, 1er février. Le rappeur Nemir et le groupe Kudiwa sont sur la scène de la maison Daniel-Féry.

A quelques jours d’une date très attendue à la Gaité Lyrique à Paris, Nemir donne un concert à Nanterre. Le rappeur revient après plusieurs années de discrétion. Le public l’avait découvert en 2012 avec des morceaux mi-chantés mi-rappés dans lequel Nemir affichait un style neuf et singulier. Son premier album signé sur un gros label (Barclay) l’avait propulsé dans une tournée en première partie de Stromae. Annoncé comme le nouvel espoir du rap français, le jeune homme a collaboré avec Nekfeu, Soprano ou Youssoupha. Mais dans l’euphorie de l’ascension, le jeune homme angoissé a vu la flamme qui l’habitait s’éteindre peu à peu.

Il bouscule les codes du rap et de la chanson
Le Perpignanais a mis cinq ans pour revenir sur le devant de la scène. Peur de décevoir, de se fourvoyer aussi. Les nouveaux singles sortis sur le web prouvent une nouvelle fois son savoir-faire mélodique. Sa musique est toujours aussi accessible et populaire et sa voix le rapproche de plus en plus de la chanson française. Les millions de vues sur Youtube présagent une nouvelle tournée à guichet fermé et un beau succès des ventes. Car le deuxième album est sur le point de sortir.

Une touche de Nu soul
En première partie, les programmateurs du festival Träce invite Kudiwa. Ce groupe propose un mélange de soul, de jazz et de hip-hop. Influencé par des artistes comme The Roots ou RH Factor, Kudiwa nous emmène dans un voyage fait de sonorités voluptueuses et cuivrées. La formation étonne autant par son énergie que par sa richesse mélodique. Porté par la chanteuse, une soul sister à la Ayo, le band convainc à chaque passage sur scène.
Vendredi 1 février à 20h30 à la maison Daniel Féry, de 5 à 14€