En direct

Retour

CULTURE

Nanterre-Amandiers : la ville auprès des salariés

theatremandiers019.JPG

Actuellement, des salariés de Nanterre-Amandiers expriment leurs inquiétudes dans la perspective des travaux de réhabilitation du théâtre. La ville, propriétaire de l’équipement, tient à leur apporter des réponses.

La rénovation du théâtre Nanterre-Amandiers, plus grand théâtre de banlieue d’Europe, est un projet d’envergure qui coûtera 37 millions d’euros, financés par l’État, la région, le département et bien entendu la ville. Elle permettra les mises aux normes essentielles à la sécurité et à l’accessibilité et offrira l’opportunité de répondre aux exigences environnementales actuelles, dans un projet architectural ambitieux imaginé par Snøhetta et mieux intégré dans le quartier. Les activités se poursuivront sur site en investissant les ateliers de construction de décor comme salle de spectacle temporaire. La relocalisation des décors et des ateliers est en cours. Le déménagement des décors vers le lieu de stockage mis à disposition par la ville est commencé depuis le 7 janvier. La ville mettra également à disposition un espace consacré à la fabrication des décors. Des propositions ont d’ores et déjà été faites, d’autres suivent pour convenir avec les équipes du théâtre du lieu le plus adapté. Concernant les bureaux, la ville s’est engagée à aider le théâtre à trouver une solution susceptible de peser le moins possible sur son budget. Le projet avance donc de manière satisfaisante et tous les partenaires sont mobilisés pour sa réussite. Cela devrait permettre de respecter le calendrier des travaux ainsi que le bon déroulement de la saison 2020-2021. Malgré tout, les salariés expriment leurs inquiétudes à travers une pétition. Aussi la ville leur a-t-elle proposé une rencontre et d’examiner une éventuelle alternative dans le planning. Autre enjeu pour les personnels, le départ annoncé du directeur, Philippe Quesne. Le maire, Patrick Jarry, qui partage leur préoccupation, a officiellement saisi le ministère de la Culture afin que l’appel à candidatures pour le remplacement du directeur soit lancé au plus vite.