En direct

Retour

VACANCES APPRENANTES

L’école avant l’école

Par Catherine Portaluppi

vacancesaprenantes01mg.jpg

Ils sont une dizaine d’élèves du CE1 au CM2 à avoir repris le chemin de l’école Voltaire, une semaine avant la rentrée. Tous volontaires même si, parfois, un peu forcés par leurs parents… Objectif : réviser des notions importantes, reprendre le rythme mais aussi retrouver confiance en soi avant la rentrée !

« Je voulais voir si j’avais encore le niveau pour le collège. » « Je voulais venir pour me souvenir des choses. » « Il y a moins de bruit que d’habitude, c’est plus facile de se concentrer. » Ce matin de fin août, à 9h, Kerfalla, Safir, Bilel, Hazar, Safa, Yassine et les autres s’installent sans renâcler en salle de classe pour des séances de travail en tout petits groupes. Les deux professeurs des écoles mobilisés leur ont préparé une palette d‘activités pour les aider à se replonger dans le bain de l’apprentissage scolaire. Par exemple, chez les grands, jeu de Monopoly spécial maths : un lancer de dé les envoie de la rue des Nombres à l’avenue des Durées en passant par l’impasse de la Soustraction. L’occasion de réviser les opérations et la numération, sans presque s’en rendre compte. Avec concours de rapidité pour espérer remporter des (faux) euros et pouvoir s’acheter une maison ! Chez les petits (CE1 et CE2), lecture à voix haute, questions de compréhension et de grammaire avec les aventures du renard, de la souris et de l’étrange créature Gruffalo. C’est ainsi que s’organisent les vacances apprenantes mises au point cette année dans six écoles de Nanterre, la première semaine de vacances de juillet et la dernière semaine d’août, du lundi au vendredi de 9h à 12h.

Une reprise en douceur

Les enseignants portent le masque, bien sûr, mais Asmahane Kadiri qui s’occupe des grands arbore sur son tee-shirt un grand « Smile » (sourire). Habituellement professeure en CM2, elle apprécie cette possibilité donnée aux élèves de reprendre à leur rythme, en petits groupes : « Cela leur permet de se remettre dans l’ambiance de l’école sans toute la pression ; on réactive les grandes notions en maths et en français en s’occupant de chacun individuellement. En plus, c’est important après le confinement de voir comment ils vont et où ils en sont selon le suivi qu’ils ont pu avoir à la maison. » Elle apprécie particulièrement de pouvoir faire jouer ses élèves : « Ils pensent souvent ne pas savoir, mais avec le jeu ça revient tout seul. Et ils osent plus à l’oral, n’ont pas la même peur de l’échec qu’à l’écrit. Du coup, je pense que je vais prévoir régulièrement des ateliers jeux cette année en classe ! » Des jeux plébiscités par les élèves : « Ma mère m’a obligé mais je ne regrette pas, parce qu’on fait des jeux et du travail en même temps. » « Les jeux c’est bien, on peut rapprendre les choses, on n’oublie pas. » Et pour les enfants, ce retour anticipé à l’école a surtout une grande vertu : retrouver les copains !