Nanterre info - AVRIL-MAI 2020 SPÉCIAL COVID-19

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI-Covid-p18-19-etatcivil-vertical-credit-Claire-Macel.jpg Malgré le confinement, les déclarations de naissance ou de décès doivent être effectuées dans les délais légaux.
Retour En avant

Service public

Administration : répondre aux usagers dans le respect des mesures sanitaires

Entre télétravail, garde des enfants et présence sur le terrain, les services municipaux de l’état civil et de l’accueil s’organisent.

Face à l’épidémie de Covid-19, les services administratifs de la ville ont dû s’adapter dans l’urgence, avec pour impératif de continuer à assurer les missions essentielles tout en respectant les mesures de sécurité. Alors que les mairies de quartier sont toutes fermées, l’accueil de l’hôtel de ville n’a lieu que sur rendez-vous au 39 92. Les déclarations de naissance et de décès, notamment, sont encadrées par la loi et doivent être faites dans un délai de cinq jours pour les premières, et de vingt-quatre heures pour les secondes. En revanche, les déplacements sont limités au maximum pour les autres démarches : demandes de passeport, d’attestation d’accueil, de certificat d’hérédité, etc. Et, bien entendu, toutes les cérémonies de mariage et de Pacs prévues avant le 11 mai ont été reportées. « Nous évaluons les demandes au cas par cas au téléphone et nous fixons des rendez-vous lorsqu’il y a une situation d’urgence particulière. Nous allons également rouvrir nos portes le samedi matin à la demande de la préfecture », signale Alain Hié, responsable des affaires civiles.

Les demandes d’actes d’état civil peuvent néanmoins se faire sur le site internet de la ville et obtiendront une réponse dans un délai un peu plus long que d’habitude. D’autres démarches en ligne ou par téléphone sont également possibles depuis mi-avril, comme la réservation des séjours vacances pour les enfants ou les préinscriptions en crèche. Dans les bureaux, le personnel en nombre réduit est équipé de masques, gants, gel hydroalcoolique et hygiaphones. Au centre d’appel, des volontaires venus d’autres services ont appris le métier sur le tas et prêtent main-forte à l’équipe en place. Une solidarité indispensable pour répondre aux nombreuses questions des habitants.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même