En direct

Retour

Citoyenneté

L’Agora se réinvente en fabrique des futurs

Par Guillaume Gesret

NI465-p10-actu-agora-horizontal-credit-Claire-Macel.jpg

L’Agora, lieu phare de la participation citoyenne à Nanterre, se réinvente pour mieux répondre aux interrogations d’aujourd’hui. Haut lieu de débat et d’échanges, l’Agora devient aussi un espace de fabrication et d’action.

En cette rentrée, la nouvelle équipe de l’Agora invite les Nanterriennes et les Nanterriens à coconstruire ce lieu de rencontre et d’innovation. « Nous souhaitons créer une nouvelle dynamique à l’Agora, comme lieu d’accompagnement de l’engagement citoyen et de la découverte des modes d’actions positifs et ludiques, explique Hélène Gestin, la responsable des lieux. Afin d’être en phase avec les enjeux sociétaux, la ville a voulu dédier ce lieu aux transitions écologique, citoyenne et numérique. » Les membres de l’équipe de l’Agora se donnent pour mission d’aider les citoyens à agir pour renouveler nos façons de consommer, d’habiter, de travailler, de vivre ensemble ; pour rendre notre démocratie plus collaborative ; et pour rendre nos usages numériques plus créatifs et plus responsables. L’action comme remède au fatalisme, en somme. Face aux défis écologiques, l’approche de l’Agora se revendique positive et non culpabilisante. L’Agora accueille les projets d’habitants ou d’associations qui agissent maintenant pour notre avenir et accompagne les idées jusqu’à leur mise en œuvre.

S’investir par le jeu et la création
« L’Agora est un lieu de débat et il devient aussi une fabrique des futurs », glisse Hélène Gestin. L’équipe met l’accent sur le « faire » en ouvrant un Lab. « Dans ce nouvel espace de création ouvert à tous, les habitants peuvent fabriquer, prototyper, expérimenter… Des outils sont mis à leur disposition pour venir imaginer un projet, le tester, bricoler ou jardiner. » La programmation de l’Agora est également rythmée par des rencontres et des ateliers ouverts aux familles, et proposés par des habitants ou associations, ainsi que des temps ludiques, à l’image de l’escape game proposé en juillet. Par le biais d’énigmes, les enfants et les adultes se familiarisent aux notions de permaculture, de biomimétisme, de logiciels Open Source. « Pour sensibiliser, on cherche à renouveler le format conférence. Les outils ludiques et participatifs devraient nous permettre de toucher d’autres publics, des plus jeunes aux plus éloignés des sujets écologiques ou numériques, pour faire un pas dans l’engagement et créer des déclics d’action. »

Portes ouvertes le 25 septembre

À partir de 14h, l’Agora déroule une programmation grand public pour donner à chacun l’occasion de découvrir les nouveaux ateliers. Par exemple, le collectif de la banlieue du turfu propose aux enfants de plus de 8 ans d’inventer la ville de demain dans l’univers du jeu vidéo Fortnite. Un atelier musical introduira une conférence pour toute la famille sur cette question : Comment rassembler autour de ses idées et de ses convictions dans le but de passer à l’action collective ? Radio Agora ouvre également ses micros aux visiteurs qui pourront suggérer des idées pour changer le monde. Ces témoignages deviendront des capsules sonores à réécouter en podcast. Et les BUL du projet participatif réalisé par le collectif Ne rougissez pas ! avec des habitants du Parc Sud seront exposées.

affiche Évènement soumis au passe sanitaire

Agora : 20, rue de Stalingrad.
Contact : agora@mairie-nanterre.fr
Tél. : 39 92.