En direct

Retour

La démocratie participative s’inscrit au règlement

Par Catherine Portaluppi

NI458-p11-CM-credit-Claire-Macel.jpg

Le 14 décembre 2020, trois avancées majeures ont été votées. Elles permettront aux habitants et aux élus d’opposition de mieux participer à la vie politique de la ville et aux décisions prises en conseil.

Poser directement une question au conseil municipal : ce sera désormais possible pour les Nanterriens et les Nanterriennes. Les cinq questions retenues devront porter sur des sujets d’intérêt local et être envoyées quinze jours avant la date du conseil. Le maire ou ses adjoints y répondront directement en début de séance. Les habitants pourront, de plus, demander l’inscription d’un point à l’ordre du jour du conseil, à condition qu’il s’agisse là encore d’un sujet d’intérêt local et qu’il ait recueilli 1 000 signatures de Nanterriens majeurs. « Nous voulons améliorer le rapport aux habitants, leur donner une parole plus large », explique Zahra Boudjemaï, première adjointe au maire, chargée de présenter le nouveau règlement intérieur du conseil. Nous souhaitons aussi plus de débat politique […] Ce dialogue entre majorité et opposition permettra de mieux préparer les dossiers ensemble. » Pour ce faire, les présidents des groupes de la majorité et de l’opposition se réuniront avant le conseil, pour le préparer ensemble. Ils choisiront entre autres les questions que les habitants pourront poser au maire. Les questions des habitants répondant bien au critère d’intérêt local mais non sélectionnées seront publiées sur le site internet de la ville et recevront, elles aussi, des réponses. « Cette modification du règlement, nous l’avons travaillée ensemble, c’est une véritable ouverture et une possibilité de débat », confirme Camille Bedin (groupe Nanterre ensemble). Adam Oubuih (groupe Nous sommes Nanterre) se félicite aussi de ce « renforcement de la démocratie » qui permettra « d’accroître le dialogue entre les Nanterriens et les élus, de la majorité et de l’opposition ». Éric Drouche (groupe Aimer Nanterre) regrette, lui, la limitation des questions orales de l’opposition. Pour Alexis Martin, adjoint au maire délégué à la démocratie et à la participation citoyenne, ces nouveaux dispositifs co-construits lancent « une dynamique prometteuse qui nous encourage à expérimenter de nouvelles pratiques participatives […]. Plus que jamais en cette période, notre programme doit être confronté au regard citoyen. »

Posez dès à présent vos questions pour le conseil municipal du 9 février

Vous avez jusqu’au 26 janvier pour envoyer votre question, par écrit ou par vidéo. Ces questions devront porter exclusivement sur des sujets d’intérêt local et ne pourront évoquer des situations individuelles (place en crèche, demande de logement, etc.). Le choix des questions traitées en séance prendra en compte la diversité des sujets, des quartiers et des habitants.

Posez votre question écrite (1 000 signes maximum) :

● par mail à questionconseilmunicipal@mairie-nanterre.fr

● par courrier à Mairie de Nanterre - 88, rue du 8-Mai-1945 - 92000 Nanterre

Restez informé sur NANTERRE.FR

C’est voté

Tours Aillaud : le protocole de partenariat acté

Un protocole de partenariat a été adopté entre la ville, l’ANRU, l’État, la société d’aménagement publique de la ville (SPLNA), les bailleurs propriétaires des six tours qui changeront d’usage, ainsi que le promoteur qui réalisera l’opération, Altarea Cogedim. Ce protocole définit les programmes de travaux, leurs conditions de réalisation, leurs aspects financiers et calendaires. Indispensable pour mener à bien un projet de cette ampleur avec autant d’acteurs.

Naissance du conseil citoyen de la transition écologique

Ce conseil suivra les engagements de la ville en matière d’écologie et gérera la bourse de la transition écologique chargée de financer les projets des habitants et des associations. Vous pourrez y participer !

Création d’un comité de suivi de l’Arena de Nanterre

Cette instance de concertation permettra d’améliorer l’information des riverains et l’organisation des espaces publics, notamment les flux de spectateurs et de véhicules lors des évènements. Le comité comprendra, entre autres, des représentants d’associations de riverains, d’amicales de locataires et de syndics de copropriété, mais aussi des commerçants situés dans le périmètre de l’Arena.

Exonération des redevances pour les commerçants des marchés forains

Durant la crise sanitaire, l’État a imposé la fermeture des marchés forains de la ville durant huit semaines. Pour soutenir les commerçants qui y travaillent, la ville décide d’appliquer une exonération de 171 306 euros – près de la moitié de la redevance due au titre de l’année 2020. Un geste qui fait suite à l’exonération, pendant un semestre, des droits de terrasse pour les cafés et restaurants nanterriens, votée en conseil le 6 juillet.