En direct

Retour

Aménagement

La cheminée des Papet’ sera démolie samedi 29 août à midi

Par Catherine Portaluppi

NI454-p18-arboretum-credit-Herve-Abbadie.jpg

C’était un élément emblématique de l’ancienne usine des bords de Seine, mais sa destruction est devenue obligatoire à cause des fissures qui fragilisent ses fondations et menacent sa stabilité. Samedi, un tube en acier sera déposé par nacelle autour de la cheminée ; des câbles permettront ensuite de la faire basculer à terre.

L’immense terrain vague de 19 hectares coincé entre l’avenue de la Commune-de-Paris, l’échangeur A86-A14, la prison et la Seine va enfin revivre ! Le chantier de l’Arboretum, le plus grand site de bureaux en bois au monde, va pouvoir démarrer : le groupement WO2-BNP Paribas Real Estate a réuni les 650 millions d’euros nécessaires à la réalisation du projet et les premiers travaux de terrassement ont commencé cet été. 126 000 mètres carrés de bureaux, dix hectares d’espaces verts, une place et des services seront construits d’ici à 2022 dans les anciennes papeteries de la Seine.

Ce sont d’abord les bâtiments dédiés aux compagnons et à l’encadrement (la base-vie) qui seront installés à l’entrée du site. Au programme ensuite : la construction de cinq immeubles neufs, de cinq à sept étages, en bois (ce qui permet de diminuer de 40 % l’empreinte carbone des bâtiments) et la rénovation de deux anciens bâtiments industriels, témoins de l’histoire du site.

Au printemps 2021 débuteront les travaux du corridor vert, lequel traversera le site. Quatre hectares d’espaces verts vont ainsi relier la ville au parc du Chemin-de-l’Île et à la Seine. Ils seront aménagés par la Société publique locale de la ville de Nanterre (SPLNA). Un potager et un verger en pleine terre de 3 500 m2 compléteront le programme.

Le tout devrait être livré fin 2022, quelques mois après l’achèvement de la passerelle qui permettra aux piétons et cyclistes de rejoindre facilement l’Arboretum nanterrien depuis Bezons, Houilles et les Yvelines.

LE CHANTIER EN CHIFFRES
11 grues
400 à 600 compagnons pour la construction
28 000 m3 de bois utilisé
42 000 tonnes de béton concassé réutilisées pour les fondations