En direct

Retour

Solidarité

La campagne de dépistage fait étape au foyer des Primevères

Par Isabelle Fruchard

Foyer des Primevères

La ville est intervenue une nouvelle fois pour soutenir les résidents d’un foyer de travailleurs migrants, avant d’être auprès de ceux des Sorbiers les 29 et 30 avril.

Placés sous la responsabilité de la préfecture et de leurs sociétés gestionnaires, les foyers de travailleurs migrants abritent une population particulièrement menacée par le Covid-19. Avec l'aide de bénévoles de la Croix-Rouge, la ville a entrepris, mi-avril, une vaste campagne de prévention et de dépistage.

Après ceux du foyer Coallia Rouget-de-Lisle les 15 et 16 avril, ce sont 196 occupants du foyer Adoma des Primevères au Petit-Nanterre qui ont été invités à se faire dépister les 23 et 24 avril. Des hommes dont la moyenne d'âge est de 62 ans, qui vivent dans des lieux extrêmement vétustes, partageant cuisines et sanitaires, ce qui rend très difficile le respect des mesures de confinement. Pour mener cette opération, 12 tentes ont été installées dans la cour de l'école La-Fontaine, et une équipe de 18 personnes mobilisée, 8 en provenance des centres de santé et du service prévention santé de la ville, et 10 bénévoles de la Croix-Rouge. Outre le travail de dépistage clinique (prise de température, mesure de la capacité respiratoire...), ces rencontres individuelles ont permis d'accomplir un important travail de prévention. Information sur les gestes barrières et la conduite à suivre en cas d'apparition de symptômes bien sûr, mais aussi sur la possibilité de recourir au portage des repas ou de contacter un médecin traitant. Les résidents, dont la plupart n'ont pas consulté depuis longtemps, ont accueilli très favorablement cette démarche, et les personnes intéressées par le portage des repas seront recontactées par le CCAS.

Concernant le bilan médical, aucun résident ne présentait de symptômes récents de Covid-19, mais une dizaine d'entre eux ont déclaré avoir subi des signes comme l'anosmie (perte d'odorat) dans les semaines précédentes, et l'un d'eux a été hospitalisé pour une pneumopathie liée au coronavirus. Dans les prochains jours, deux autres opérations similaires sont prévues auprès des résidents du foyer Adoma des Sorbiers. Elles se dérouleront dans le complexe sportif Voltaire les 29 et 30 avril pour la tour 1, et les 6 et 7 mai pour la tour 2.