Nanterre info - 447 : Octobre 2019

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

8-NI447-Talent-p8-LimonaderieParis.jpg
Retour En avant

Talents

La limonade de Paris est faite à Nanterre

En lançant « la plus parisienne des boissons », notre chef d’entreprise joue à fond la carte de la production locale et du circuit court. Sa nouvelle société, La limonaderie de Paris, commercialise un soda « cola » et une limonade entièrement conçus à Nanterre. De l’élaboration des recettes à la mise en bouteille. Rodolphe Grosset et ses collaborateurs occupent depuis mars dernier des locaux, rue de la Garenne dans le quartier des Groues. C’est là que l’entreprise compte produire un million de bouteilles de boissons gazeuses pour sa première année d’activité. Pour atteindre les objectifs, le dirigeant recrute actuellement des commerciaux et des chargés de production.

En attendant, elle soigne son image de marque en disposant de « corners » aux Galeries Lafayette et à la grande épicerie de Paris. « Nos produits sont aussi commercialisés dans les supermarchés de la région parisienne et se retrouvent sur les tables des restaurants, des cafés et des hôtels parisiens ». L’équipe marketing surfe sur les nouvelles tendances de consommation pour séduire la clientèle parisienne. « Nous faisons le choix de l’éco-responsabilité en ne produisant que des bouteilles en verre recyclables, explique Clémentine Créquy, la responsable marketing. L’entreprise vient également d’obtenir la certification bio qui nous permet de lancer une nouvelle gamme ces jours-ci. » La limonaderie de Paris se positionne comme une alternative aux leaders américains du marché du soda en mettant en avant son ancrage local et le caractère artisanal de sa démarche. D’ailleurs, l’équipe commerciale s’est rapprochée des membres du collectif « Vive les Groues » qui se trouvent être leurs voisins, pour faire connaître les boissons dans ce quartier en pleine transformation. « Vous imaginez le potentiel de croissance si tous les futurs habitants des Groues se mettent à boire notre limonade et notre cola », s’amuse Rodolphe Grosset.

L’entrepreneur croit au « consommer local ». Depuis vingt-quatre ans, Rodolphe Grosset est à la tête de la marque Fonbelle Paris qui propose une offre de cadeaux et de souvenirs à destination des touristes de passage en France. En jouant sur le « made in France », cette société réussit à écouler des milliers de coffrets dans les duty-free des aéroports et dans les grands magasins parisiens. « J’ai voulu me spécialiser dans le « made in France » lorsque j’ai remarqué que les touristes étrangers repartaient avec des souvenirs qui n’étaient pas fabriqués en France », confie notre homme de 55 ans. Rodolphe Grosset a étendu son affaire en créant plus récemment la marque Les bérets français, dont le site de production est implanté dans le pays basque. « Avec les bérets, j’avais déjà réussi à confectionner les produits que je vendais. L’activité de production m’intéresse, c’est un défi excitant. » Avec son nouveau bébé, le chef d’entreprise passe à la vitesse supérieure. « J’aime l’idée de fabriquer ces boissons de A à Z. je suis heureux d’avoir monté un laboratoire où nous confectionnons les recettes et d’avoir investi dans une chaîne de production. » Espérons pour lui que les consommateurs se rueront sur les boissons de La limonaderie de Paris.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même