Nanterre info - 444 : Juin 2019

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

20-Portrait.jpg

Petite bio

16 février 1987

Naissance à Saint-Germain-Laye

2009

Départ au Bénin

31 juillet 2013

Naissance de sa fille Shade

février 2017

Installation à Nanterre

31 août 2018

Création de l’association Culture H

Retour En avant

PORTRAIT

Camille Okio la culture au service de l’inclusion

Cette maman de 32 ans fait vivre une jeune association qui donne accès à la culture à des enfants en situation de handicap. Et la première à en profiter, c’est sa fille…

« Quand notre fille de 5 ans a voulu faire de la danse, nous n’avons pas trouvé de cours pour elle », nous dit Camille Okio. La jolie métisse prénommée Shade est née le 31 juillet 2013 avec une anomalie chromosomique, la trisomie 21. Depuis ce jour, Camille et son mari font tout pour que leur fille puisse avoir accès aux plaisirs de la vie et pour l’inclure autant que possible dans le monde des enfants « ordinaires », pour reprendre le terme employé par Camille. « Donner accès à une pratique artistique nous tient très à cœur, mon mari et moi travaillons dans le domaine de la culture et nous avons très envie de partager notre goût pour les arts avec Shade. »

Lorsque l’on est parents d’un enfant en situation de handicap, on prend l’habitude de remuer ciel et terre pour arriver à ses fi ns, ou du moins pour trouver une solution quand les portes se referment les unes après les autres. Camille Okio n’a pas hésité longtemps avant de créer l’association Culture H qui donne accès à la culture aux enfants souffrant de handicap mental. Depuis septembre dernier, l’association fait appel une fois par mois à des musiciens, des plasticiens et des danseurs pour animer des ateliers où les enfants à besoins spécifiques côtoient les enfants « ordinaires ». Cinquante personnes sont déjà adhérentes de Culture H, et en moyenne huit enfants assistent aux séances mensuelles qui se déroulent dans la Maison des associations du parc des Anciennes-Mairies. Les familles ne déboursent que 8 € pour que leur fils ou leur fille soit initié à une pratique artistique et ait droit à un goûter. L’association propose également d’accompagner des groupes au spectacle. « Comme je suis chargée de production dans le milieu du spectacle vivant, j’essaie d’obtenir des accords avec des compagnies pour assister à des répétitions ou à des filages. Cela évite aux enfants d’être plongés dans le noir et d’être à l’étroit dans une salle remplie de spectateurs. »

« Voir ma fille avec le sourire sur le chemin de l’école n’a pas de prix »

L’association Culture H est soutenue depuis son lancement par la mission handicap de la ville. Nanterre, qui a élaboré une charte Ville-Handicap en 2003, œuvre pour favoriser l’inclusion des enfants en situation de handicap. C’est d’ailleurs précisément cette charte du handicap qui a convaincu Camille et son mari de s’installer à Nanterre. « Ce n’est pas une blague, au moment de chercher un logement, nous avons vu que Nanterre était réellement engagée pour intégrer les enfants en situation de handicap. C’est très rare, du coup, nous avons rencontré l’équipe de la mission handicap dont le discours et les actions nous ont plu. Et puis la visite du centre-ville, que nous avons trouvé charmant, a fini de nous convaincre de nous installer ici. » La suite leur a donné raison. Le directeur de l’école maternelle Casanova, que Camille Okio contacte pour l’inscription scolaire, a réservé un accueil formidable à Shade en petite section. « Je tiens à le citer, Gaël Marie a fait preuve d’une attention remarquable. Ma fille se rend tous les matins à l’école avec le sourire et vous ne pouvez pas vous imaginer la joie que c’est pour nous. » Au centre de loisirs qu’elle fréquente de temps en temps durant les vacances scolaires, Shade est également accompagnée par un éducateur formé et avec qui tout se passe très bien. La petite fille peut aussi compter sur la bienveillance de son petit frère Keziah, qui va sur ses 4 ans. « Nous avons eu un fils deux ans après la naissance de Shade, Keziah fréquente la même école et se montre très prévenant avec sa grande sœur. » Pour finir l’année scolaire en beauté, Camille Okio et ses amis qui l’aident à faire tourner l’association Culture H ont lancé ces derniers jours un appel aux dons sur kisskissbankbank. « Nous espérons constituer une cagnotte pour développer les activités de l’association l’année prochaine. » Pour informer les familles, l’équipe de Culture H organise à la fin du mois une journée portes ouvertes dans la Maison des associations du parc des Anciennes-Mairies. « Nous accueillons tout le monde à partir de 14h30, il y aura des petits concerts, un goûter, des jeux… »

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même