Nanterre info - 413 : Septembre 2016

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

8-luckyfind034.jpg Sarah Panza et Nabil El Mouden ont créé en 2015 la brocante en ligne Luckyfind. .© Claire Macel

En chiffres

1 an d’existence

2 associés

1 000 corners (espaces de vente)

10 000 articles

En vidéo

Retour En avant

Talents

Luckyfind : chiner sans bouger !

« What a lucky find ! » Cette expression, vous l’entendrez dans la bouche d’un chineur anglo-saxon qui vient de faire une trouvaille au marché aux puces. A lucky find, c’est la perle rare, le trésor qui manquait à la décoration du salon mais qui ne vous mettra pas sur la paille pour autant. Luckyfind, c’est aussi le nom qu’ont choisi Sarah Panza et Nabil El Mouden pour leur site de brocante en ligne lancé en 2015.

Elle, est diplômée d’une école de commerce ; lui, entrepreneur. Elle a grandi en Picardie, lui à Nanterre dans le quartier du Parc. C’est en cherchant à renouveler la décoration de leur appartement que l’idée est née : « On est habitué à vendre et à acheter sur le net mais on s’est aperçu que les sites d'occasion n’étaient pas très attractifs et parfois carrément décevants. »


Sarah et Nabil se sont donc sérieusement penchés sur la manière d’améliorer « l’expérience utilisateur », c’est‑à‑dire l’ergonomie du site dans le jargon du e‑commerce. Luckyfind se présente donc comme une boutique en ligne au design moderne où les produits sont répertoriés par rubrique (déco, vêtements, produits culturels…) et où les articles faits main et vintage – la grande passion de Sarah – sont mis en valeur. Le site propose en outre un agenda des brocantes et vide‑greniers pour les irréductibles de la chine en « live ».


Mais comment ça marche ?


Une fois inscrit sur Luckyfind, le vendeur se voit attribuer un espace de vente où seront publiés ses articles. Il peut personnaliser son « corner » en ajoutant une photo de profil, un texte de présentation, un motif de son choix... Lorsqu’un client commande un article en cliquant sur l’onglet « C’est à moi maintenant », le vendeur a 48 heures pour confirmer sa disponibilité et 72 heures pour l’envoyer ou le remettre en main propre.


Dans le premier cas, l’envoi doit être suivi, le numéro permettant à l’acheteur de vérifier que le colis a bien été envoyé et au vendeur d’être payé, même si l’acheteur oublie de confirmer la réception. Pour une remise en main propre, ce que cherche à favoriser Luckyfind grâce à la géolocalisation, l’acheteur remet un code au vendeur. Le paiement est ensuite viré sur le porte-monnaie électronique du vendeur qui peut effectuer un virement sur son compte bancaire ou réutiliser la somme sur le site. Luckyfind prélève une commission de 10 % +1 euro sur le montant de la vente. « Nous cherchons maintenant à exporter le modèle dans d’autres pays d’Europe, précise Nabil, en Angleterre ou en Belgique notamment où il y a une forte culture de la chine. »


En vidéo

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même