En direct

Retour

Engagez-vous avec France bénévolat

lemeur-benevolat.jpg

Vice-présidente de France bénévolat Hauts-de-Seine, Sylvie Le Meur ouvre une antenne de l’association à Nanterre, à partir du 18 octobre à la Maison des associations.

Propos recueillis par Isabelle Fruchard

Pouvez-vous nous présenter France bénévolat ?

Sylvie Le Meur : C’est une association d’utilité publique agréée par le ministère de l’Éducation nationale qui compte un millier de bénévoles travaillant dans 250 antennes réparties sur toute la France. Sa vocation est de promouvoir le bénévolat dans les établissements scolaires, depuis la maternelle jusqu’au lycée, mais aussi dans les entreprises et les maisons de retraite.

Et en ce qui concerne les particuliers ?

S. LM. : C’est ce que l’on appelle l’intermédiation qui est la principale mission de nos antennes. C’est-à-dire, mettre en relation les associations et les bénévoles potentiels. Certains préfèrent être encadrés, d’autres créer leur propre activité. Les uns ont des qualités d’écoute alors que d’autres ont des compétences en comptabilité ou en informatique. Nous intervenons en complément de la plateforme numérique tousbenevoles.org qu’on retrouve sur le site de la ville pour parvenir à la meilleure adéquation possible.

Quelle est la situation du bénévolat en France ?

S. LM. : Il y a un vieillissement de la population des bénévoles, notamment des responsables d’associations. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, il existe un vrai engouement des jeunes pour le bénévolat. Par contre, ils souhaitent davantage s’engager sur des missions concrètes, ponctuelles et souvent à plusieurs. Ce n’est pas la manière de fonctionner des associations qui demandent un engagement sur la durée. Et c’est souvent très difficile pour elles de trouver des bénévoles. Il y a un besoin gigantesque.

Est-ce que cela n’est-il pas aussi lié au manque de reconnaissance des bénévoles ?

S. LM. : Aujourd’hui, l’engagement bénévole est reconnu. Pour un étudiant ou un demandeur d’emploi, c’est un critère qui peut, sur le CV, départager deux candidats. Dans certaines écoles et universités, il existe un crédit associatif et à France bénévolat, nous avons mis en place un passeport bénévole, sorte de diplôme qui permet d’avoir une trace des expériences acquises.

Permanence France bénévolat un vendredi par mois, de 15h à 19h, le 18 octobre, 22 novembre et 20 décembre. Maison des associations, 11, rue des Anciennes-Mairies.
Avec ou sans rendez-vous au 06 38 76 52 72 ou fb.nanterre@francebenevolat.org