En direct

Retour

Parade(s)

Parade(s), 30 ans… le bel âge !

Par Sophie Bocard

10-Parades2018.jpg

Les 7, 8 et 9 juin, Parade(s) se déploie dans les rues du centre ancien. Cirque, théâtre, musique, déambulations, performances, marionnettes… : 40 compagnies, plus de 150 représentations sont programmées.

Suite aux intempéries du vendredi 7 juin, le Parc des Anciennes-mairies est fermé. Les spectacles se dérouleront à la Maison de la musique.
Le spectacle CIRQUE INEXTRÉMISTE : Extrême Night Fever programmé à 22h30 dans le Parc des Anciennes-Mairies est annulé.

Réaffirmer le caractère populaire et festif de Parade(s), telle est l’ambition de la trentième édition du festival des arts de la rue de Nanterre. Les soirées des 7, 8 et 9 juin seront autant d’occasions de se réunir dans les rues pour ranimer, en dansant, la flamme du spectacle vivant : du bal déjanté de la Cie Intermezzo (Big Ukulélé Syndicate) à l’Extreme Night Fever du Cirque Inextrémiste, de la déambulation d’Artonik (The Color of Time) inspirée de la fête des couleurs indienne à la parade Mambo Jumbo des Grandes personnes. Pour autant, Parade(s) n’en oubliera pas les fondamentaux d’un art engagé, témoin des atermoiements d’un siècle en rupture de ban : la compagnie Ici-Même [Paris] mettra les invisibles dans la lumière (Attentifs ensemble). Mr Kropps convoquera une réunion de copropriétaires pour éclairer notre rêve collectif de démocratie (Mr Kropps, l’utopie en marche, Cie Gravitation). Marie-Do Fréval questionnera nos résistances et nos impuissances (Tentative(s) de Résistance(s) Cie Bouche à Bouche) tandis que Christophe Lafargue (Je m’appelle, Garniouze Inc.) retracera la lancinante cohorte des victimes de la guerre économique.

Émotion garantie

Non, les enchanteurs de la rue n’ont pas déserté le pavé ! La programmation fait également la part belle à la poésie et au fantastique. La compagnie 100 Issues embarquera le public dans une aventure acrobatique décoiffante (Essai néo-romantique), à moins qu’il ne préfère se livrer aux expériences de magie mentale des Belges de Rode Boom (Évidences inconnues), à la déambulation casquée bAlllAd ou aux jongleries de Greg et Natacha (Ce ne sera pas long, Cie Girouette). Ce dernier duo développe autour d’une balle rose un langage gesticulé et visuel qui met tout le monde d’accord. Ce spectacle a été sélectionné au festival de Chalon dans la rue par les jeunes Nanterriens du dispositif Graines de programmateurs. Parade(s), c’est cela et bien d’autres choses que nous vous proposons de découvrir sur le site de la ville et les réseaux sociaux (lire ci-contre). Un seul mot d’ordre : la rue est à vous !

En savoir plus

Programme interactif

Programme (PDF)