En direct

Retour

Mobilité

Nanterre fait de la place au vélo

Par Catherine Portaluppi

NI454-p7-actu-velo-credit-claire-macel.jpg

En créant 2 700 mètres de nouvelles pistes cyclables de transition, la ville s’engage à favoriser l’usage du vélo en partageant mieux l’espace public.

Marquages au sol renforcés, bandes cyclables créées, repeintes ou matérialisées par la pose de balisettes jaunes : la ville a lancé cet été une première phase de travaux sur les routes communales pour concevoir des aménagements cyclables de transition. Objectif : assurer la sécurité des cyclistes et des piétons. Ainsi, deux pistes cyclables, l’une montante et l’autre descendante, ont été élaborées rue Gambetta grâce à la suppression de la voie montante des voitures entre la place Gabriel-Péri et celle de la Boule. Deux pistes ont également vu le jour rue de Courbevoie, entre le boulevard Balzac et l’avenue Joliot-Curie, à la place de deux voies auparavant réservées aux voitures Les travaux ont été effectués en juillet sur les boulevards Balzac, Raspail, Blaise-Pascal, Mansart, l’allée des Marronniers, les rues Sadi-Carnot, Raymond-Barbet et des Carriers. Les aménagements cyclables de la zone 30 du centre-ville ont également été repeints afin de renforcer leur visibilité.

En septembre-octobre, une piste bidirectionnelle sera envisagée sur l’avenue des Champs-Pierreux et une étude sera menée avec la fac pour aménager les allées de l’Archéologie et de l’Université. Enfin, une solution sera recherchée pour restaurer la piste cyclable sur le boulevard du 17-Octobre-1961.

À noter : un plan vélo municipal sera amorcé à Nanterre d’ici à la fin de l’année. Apaisement de circulation, pistes cyclables, sécurisation des points noirs, places de stationnement sécurisées, etc., sont au programme. Nous vous en reparlerons !

affiche Mini mais complètes, gratuites et disponibles 24h/24 !
Les trois bornes de réparation installées devant la Maison de la musique et près des gares Nanterre-Préfecture et Nanterre-Université proposent tout ce qu’il faut pour entretenir son vélo : des outils (jeux de clé Allen, Torx et plates, démonte-pneus et tournevis), un bras de maintenance, une pompe de gonflage et son cale-roue. Attention : pour une utilisation optimale de la borne, le vélo doit être accroché en hauteur. Elles ont été implantées sur proposition d’un Nanterrien, membre de l‘association La Rustine, lors de la campagne 2019 du budget participatif. Une quatrième borne sera prochainement installée près de la gare Nanterre-Ville. Budget total : 12 800 euros.



100 nouvelles places sécurisées

Un nouvel espace Véligo s’est installé à la gare Nanterre-Université, sous le viaduc, côté cours Nicole-Dreyfus. Pour un abonnement de 20 euros par an, vous pouvez garer votre vélo dans un local fermé, regonfler vos pneus et recharger vos batteries électriques.

Plus d’infos sur NANTERRE.FR